Quatrième partie L'Amour - 1981 - 1994

Eyes3 mic

CHAPITRE VIII - Le voile se lève - 1981 - 1988

Extrait III-BIS - La première et merveilleuse histoire d'Amour du Monde

Texte I (Version reçue en 1981)

Grape vine

Oui, au commencement, Dieu était seul ! ...

Seul, Il se suffisait à Lui-même...

Oui, au commencement, Dieu était seul !

Mais Il était tout Amour,

Et cet Amour, avec qui le partager ? ....

Et Dieu était seul, et Il se suffisait à Lui-même ;

Mais Il était tout Amour et tout don de Lui-même,

Et ce don de Lui-même, Il désira le partager,

Pour partager, il faut être au moins deux

Alors, puisant en son propre Esprit,

La substance jumelle, Il créa, partie

Intégrante de Lui-même, Lucifer,

Le bel Ange de Lumière, et lui donna,

Tout son Amour, et reçut de même,

En juste retour, cette merveilleuse

Part de tendresse qui s'exprime entre deux

Etres amoureusement unis.

Etoile1

Et Dieu n'était plus seul ! .....

Son Amour était partagé,

Et c'était merveille que de refléter

Cet immense Amour, de retrouver en l'autre

Cette part de Soi-même, qui était don et joie

Et Dieu n'était plus seul ! ...

Son Amour était partagé.

Etoile1

 Et Lucifer qui aimait Dieu

Désirait n'être plus seul(e) pour Le louer.

Lucifer qui était semblable à l'Esprit de Dieu,

Tout Amour et toute Lumière, lui-même,

Désirait se dédoubler en une myriade

D'anges qui chanterait la gloire de l'Etre Aimé.

Etoile1

 Et Lucifer, qui aimait Dieu,

Demanda à Dieu, des anges pour chanter

Sa gloire, Sa louange pour l'éternité.

Et Dieu qui est tout Amour et tous dons,

Donna à l'Etre Aimé(e), ce qu'il/elle Lui demandait.

Et les anges chantèrent les louanges de Dieu.

Et Lucifer était toute joie,

Des joies données à l'Etre Aimé.

Ainsi, merveille des merveilles, naquit

La première histoire d'Amour du Monde

A venir, car, pour l'heure, cet Amour,

N'était qu'Esprits sans demeure exprimable.

Etoile1

 Mais la beauté et l'harmonie régnaient,

La plénitude de l'Amour était joie

Souveraine, et telle Paix donne désir

D'engendrer toujours plus de beauté !

Etoile1

 Alors, au sommet de cette plénitude d'Amour,

L'Ange de Lumière, imagina avec ardeur

Et fébrilité, la possibilité de louanger

Le Seigneur différemment, et demanda au Bien-Aimé :

Le Monde… Et Dieu pour lequel l'Esprit était

Partie de Lui-même, l'Aimé(e) tendrement,

Diffusa partiellement Son Esprit, sous forme du chaos

Et créa, encore informe et inorganisé, le Monde.

Et, en gage d'Amour, le donna

A Lucifer, l'Ange Bien-Aimé.

Etoile1

 Et le Monde fut et évolua, et

L'impalpable temps s'écoula...

Etoile1

 Plein d'une activité débordante, Lucifer organisait

Les troupes célestes, et les louangeurs musiciens,

Poètes et chanteurs, ne chômaient guère.

Il fallait toujours trouver plus belles cantates

Et harmonies nouvelles ! ...

Etoile1

 Aussi, très occupé par toutes ses responsabilités,

L'Ange de Lumière, ne s'était pas aperçu,

Que, Dieu, Son Bien-Aimé, regardait

Attentivement le monde évoluer et plus particulièrement

La Terre, cette planète ou tout semblait

Se transformer harmonieusement, car Dieu,

Lui avait donné le hasard et la nécessité,

Afin d'évoluer avec son libre arbitre, sous la chaleur

De Son Amour que propageaient les rayons du soleil...

Etoile1

 Mais cette beauté nouvelle semblait incomplète

A l'Ange de Lumière, pour rendre heureux

Celui qu'elle/il chérissait, il fallait trouver

D'autres nouveautés pour lui crier son Amour ! ...

Etoile1

 Aussi, très intéressé lui-même, Lucifer

Regarda plus attentivement, afin de découvrir

Ce que Dieu examinait avec tant d'intérêt.

Scrutant la Terre à son tour, elle/il découvrit

Ce qui faisait l'intérêt du Bien-Aimé :

Deux grands singes tendrement enlacés dans leur sommeil ! ...

Etoile1

 Et Dieu pensait : "qu'ils sont attendrissants,

Je vois pour eux toutes possibilités..."

Etoile1

Et l'Ange de Lumière pensait : " Qu''ils sont attendrissants,

Si nous les choisissions pour être nos enfants...

Il nous suffirait de leur insuffler un peu de notre Esprit ! …"

Etoile1

Et l'Ange de Lumière imagina : l'Homme, et demanda à la

Première partie d'Elle/Lui-même, de le créer...

Etoile1

Alors, Dieu, heureux de voir la seconde partie de Lui-même,

Tendrement aimée, être à l'unisson de son propre désir, acquiesça,

Et Dieu, qui aimait tendrement Lucifer et voulait voir heureuse

La seconde partie de Lui-même, lui donna des enfants, en créant :

L 'Homme ! ..."

Etoile1

Leurs Esprits, prenant l'envol vers la Terre,

S'approchèrent du couple endormi ! …

Etoile1

Dieu, se penchant sur le singe mâle endormi, lui souffla dans les narines,

Afin de lui donner une partie de Son Esprit, et, ainsi, Dieu créa l'Homme à

 Son image, lui donnant les capacités, par l'évolution, de devenir

Comme Lui, c'est-à-dire : Esprit pur, capable d'Amour immense, et un

Jour d'être lui-même, l'Etre, capable de recevoir l'Etre, et de donner L'Etre…

Il lui donna aussi, la possibilité de transformer son corps par l'évolution

Que ne manquerait pas de lui apporter l'Esprit, afin que son aspect

Devienne, celui que l'Etre Suprême aimerait prendre lorsqu'Il

Choisirait, un jour, d'être visible pour l'Homme.

Etoile1

De même, voulant tout créer semblable a Lui-même, posant le doigt sur

Une côte de l'homme à la place du cœur, Il fit signe à l'Ange de Lumière

De se pencher sur la compagne de l'homme, lui dit de souffler dans les

Narines de cette dernière, afin de lui donner une partie de son Esprit,

Et, même capacités d'évolution à devenir comme Lui, c'est-à-dire :

Esprit pur, capable d'Amour immense, et un jour d'être elle-même,

L'Etre capable de recevoir l'Etre et de donner l'Etre...

Et ainsi, le couple céleste créa la femme partie intégrante de l'homme,

Lui donnant la possibilité de transformer son corps par l'évolution

Que ne manquerait pas de lui apporter l'Esprit, afin que son aspect

Devienne, celui que l'Etre Suprême aimerait voir prendre à Sa Bien-Aimée,

Lorsqu'Il choisirait de la rendre visible pour l'Homme.

Etoile1

Et le Monde était crée…Et le Monde était habité par l'homme et

La femme, dont la complémentarité ressemblait à celle du Couple Divin,

Et leur permettrait, en procréant, de diffuser l'aptitude à recevoir

L'Esprit de Dieu, le Père, et Celui de l'Ange de Lumière, la Mère, en

Leurs enfants, en un subtil mélange, que leur liberté d'action, devant

Le hasard et la nécessité, amènerait à faire les choix connus.

Etoile1

Comme gage de Son Amour Eternel, nourriture de l'Esprit à éveiller en eux,

Il leur indiqua l'arbre de la connaissance et leur dit de ne pas manger

De son fruit, car pour leur bonheur, l'obéissance était une tendre

Contrainte, qui, elle-même porterait ses fruits quand leur

Esprit aurait atteint la maturité.

Etoile1

Le Monde était crée, le Monde était à la portée de l'Homme,

Liberté à lui de faire ses choix...

Etoile1

Dieu et Lucifer regardaient avec tendresse leurs enfants...

L’Ange de Lumière était un Esprit heureux du bonheur

Que cette création donnait à Dieu, L'Etre très aimé.

Et Lucifer se demandait : "Que vais-je imaginer

D'autre, pour rendre heureux mon Bien-Aimé ? …"

Etoile1

Oui, Lucifer se demandait : "Que vais-je imaginer

D'autre, pour rendre heureux mon Bien-Aimé ? ...."

L'Esprit, puissamment chéri, qui était tout pour l'Ange de Lumière.

Etoile1

Alors l'Ange de Lumière pensa à la femme ! ........

Dieu lui avait donné l'aspect qu'Il aurait aimé

Trouver en l'Esprit brillant, si Elle/Il avait été visible,

Donc, la femme était d'une essence semblable et

Pourrait l'aider à trouver ce qui ferait plaisir a Dieu...'

Etoile1

Mais, l'Ange de Lumière se dit "la femme sera surprise, et peut-être

Apeurée, Si c'est un pur Esprit qui lui demande son aide, aussi, vais-je

Prendre la forme d'un animal connu sur terre, je vais être le serpent

A l'écaille blonde et à la langue agile."

Et, déroulant ses anneaux dorés au soleil de l'Amour divin, Lucifer

Vint au-devant de la femme et lui dit : " j'ai besoin de ton aide pour

Trouver un moyen de faire plaisir à Dieu, que me suggères-tu ?"

Et la femme, surprise, mais très intéressée lui répondit : "J'aimerais

Bien t 'aider, mais pour cela fais en premier quelque chose pour moi".

Oui, dit Lucifer, que veux-tu?

Et bien, dit la femme, qu'adviendrait-il si je touchais l'arbre de la

Connaissance, si je goûtais de son fruit?

L'Ange de Lumière, sous la forme du serpent, fut très embarrassé,

Enroulant et déroulant ses anneaux serpentants, Il cherchait vainement

La réponse… Car Dieu ne lui avait point dit, lui semblait-elle/il,

Cc qu'il adviendrait à l'homme et à la femme s'ils touchaient aux fruits

De l'arbre de la connaissance...

Etoile1

A dire vrai, sur le moment, cela ne l'avait pas choqué,

Ayant tant à faire, Lucifer pensait que ce bel arbre faisait partie

De la création du Bien-Aimé, et que ce ne pouvait être, comme le reste,

Qu'une création faisant partie du plan divin, dont le Bien-Aimé lui

Avait parlé, mais qu'elle/il n'avait écouté, il faut bien l'avouer, que d'un

Esprit distrait, tout à ses propres projets… Maintenant, elle/il s'en

Repentait amèrement, l'inattention peut avoir des conséquences très

Désobligeantes et désastreuses…

Etoile1

Mais, maintenant, face à la question posée, un certain étonnement

Mêlé d'une certaine rancœur inopinée, la/le submergèrent... Ne voulant pas

Laisser paraître son ignorance, lui si habile à trouver des idées

Nouvelles, imagina rapidement, sans prendre le temps d'une réflexion

Profonde, une réponse qui puisse être plausible : "Eh bien, ce fruit, s'il

Etait croqué, rendrait semblable à Dieu ; mais, comme avant toute

Possibilité, c'était Dieu, l'Etre Merveilleux, l'Esprit d'Amour et de

Dons qu'il fallait aimer et louanger, eh bien, ce fruit, il ne fallait

Pas y toucher.' Car il est, mille fois, meilleur d'aimer Dieu, de le louanger,

De lui crier sa joie, d'être tels, qu'Il les avait créés, que de vouloir

Avoir la puissance et la gloire pour soi-même, en touchant à ce fruit."

Cette réponse laissa la femme rêveuse...

Etre semblable à Dieu, capable de créer toute chose,

C'était merveilleux ! … Tentant ! … Tentant ! …

La femme se dit : "moi je n'oserai, mais pour

L'homme que j'aime... lui offrir cette puissance ! ?

Ne serait-il pas heureux ? Ce serpent semble lui aussi vouloir faire

Plaisir à Dieu, parce qu'il L'aime, et me demande mon aide, si je donne

Ce fruit à l'homme que je chéris et qu'il devient aussi puissant que

Dieu, il pourra peut-être répondre à la question qui m'est posée.

J'aurais rendu service au serpent qui aime ardemment Dieu, et j'aurais

Rendu heureux l'homme que j'aime, de lui procurer la puissance...

Et, comme Dieu avait laissé à l'être humain le libre choix de ses actes,

La femme courut porter le fruit à l'homme...

Etoile1

C'est ainsi, que, par Amour, seulement par Amour, le drame arriva !

Etoile1

Car dans l'état présent des choses et du temps,

L'esprit de l'homme n'avait pas encore assez évolué

Pour être semblable a l'Etre, capable de donner l'Etre.'

Pour l'heure, il était juste capable de recevoir

Pour garder, mais avec toute promesse d'évolution.

Car il ne pouvait y avoir, pour l'heure qu'un seul Dieu,

Qui était le seul capable d'imaginer de se Tripler, se Quadrupler

Même, par Amour et don de Lui-même.

Etoile1

Devant le geste de la femme, l'Ange de Lumière

Conçut une étrange prémonition ; une peur soudaine l'étreignit.

Sans le savoir, et seulement dans l'espoir de plaire à Dieu,

Il avait provoqué une réaction imprévisible de désobéissance, causée

Par l'Amour, et elle/il en était la cause première, elle/il sentait sa faute

Comme l'on sent un fardeau, et la peur prit forme...

La colère divine lui apparut, la perte du Bien-Aimé inéluctable.

Etoile1

Comme beaucoup d'autres, par la suite, se sentant en faute, elle/il alla

Au devant du désastre causé, en prenant le contre-pied, s'entourant

D'anges qui la/le chérissaient, elle/il leva l'Esprit de révolte, afin de faire

Face à la colère de Dieu, l'Etre Aimé, qu'elle/il allait perdre, elle/il le sentait...

Etoile1

Il pécha ainsi par erreur, ne se rendant pas compte que l'Amour divin,

Peut apporter tout pardon et toute miséricorde et qu'il aurait suffi

Qu'il confessa sa faute, l'expliqua, demanda pardon pour éviter le

Bouleversement du Monde et sa chute dans l'Empire des Ombres.

Etoile1

Car le Bien-Aimé l'aimait tendrement et immense fut sa peine de voir

La seconde partie de Lui-même se transformer ainsi, en une furie

Incontrôlable, impossible à raisonner, ne voulant rien entendre et se

Plaignant d'avoir été leurrée sur le don du Monde, puisque 'elle/il ne

Savait pas ce que représentait l'arbre de la connaissance, ni ce

Qu'était le bien et le mal. La saurait-elle-il un jour d'ailleurs ?

Dieu daignerait-Il lui expliquer pourquoi, elle/il, l'autre face du Dieu

D'Amour, ne connaissait pas la réponse ? ! La mauvaise foi la plus

Complète, l'égarait ! … (Cependant, rappelez-vous, la réponse donnée…)

Car, quand deux Esprits tendrement unis dans l'Amour le plus profond

Ont un but commun, il n'est nécessaire d'aucune parole entre eux,

En réalité, pour que les moyens de parvenir au but soient,

Télépathiquement les mêmes.

Etoile1

Cependant, le Dieu d'Amour immense aurait bien aimé réexpliquer à Lucifer

Les raisons de son plan, auquel celui-ci n’avait pas prêté attention et

Le rôle qu'il devait y tenir, mais devant la mauvaise foi, la fureur

Et l'orgueil de l'Etre Aimé, Sa colère, soudain, éclata…

Etoile1

Et, Dieu, dans Sa colère, mécontent de la révolte fomentée, maudit

Le serpent qui avait prêté sa peau à l'Ange tant aimé et le condamna à

Ramper sur le ventre dans la poussière. Puis se tournant vers l'Ange

De Lumière, la/ le déchut, lui reprit l'Esprit de sainteté qui l'habitait,

Et l'appela "Satan"... Il fit un signe qui la/le chassait de Sa présence

Lui et tous ceux qui la-le chérissaient...

Car la colère a de ces gestes, mais l'Amour sera toujours le plus fort…

Etoile1

Alors l'Ange déchu, découragé et las, fuyant le regard de l'Etre aimé,

Se plongea dans le souffre qui absorba sa luminosité et devint semblable

A son nouvel Esprit : "L'Ange des Ténèbres"…

Mais cela se faisant, son immense détresse se changea, soudain, avec

Sa luminosité en une haine implacable de l'Amour. Car ayant voulu bien

Faire, mais sans réfléchir, ni prendre conseil, elle/il avait tout gâché

Et tout perdu. La colère montait en son nouvel Esprit, brisant le calme

Et la Paix des cieux, l'ardeur belliqueuse la/le saisit de toute part et

L'orgueil d'être l'autre partie de Dieu la/ le submergea. Après tout, le

Monde était son bien, les Hommes étaient ses enfants,

Etant Mère, elle/il n'allait passe laisser arracher ses enfants ! …

Et l'on verrait bien qui des deux était Dieu ! ...

Etoile1

Elle/il divisa l'Amour que les Hommes seraient susceptibles d'avoir pour

Dieu, le Père, en une myriade de possibilités, divisant ainsi, le Monde, Hélas !

Etoile1

Car dans tout divorce, les deux conjoints désunis cherchent la plupart

Du temps à garder l'amour exclusif de leurs enfants, par tous les

Moyens possibles. Certains par cet Amour profond de chaque instant, qui

Déborde et se prouve par lui-même ; d'autres en leur accordant toutes

Les facilités, les voies larges et menant : au plaisir, par l'argent

Et la trop grande liberté d'esprit, à la détresse physique et morale.

Parfois les deux façons se combinent mal ; parfois une certaine.

Harmonie règne, quand elles se conjuguent mieux. Ces enfants

Trouvent rarement l'équilibre parfait. Pourtant les deux parents

Aiment, croyez-moi … Dieu, le Père, bien, en leur donnant le choix

Du chemin difficile, l'Ange des Ténèbres différemment en leur donnant

Une voie large, parfois trop facile qui les détourne du bien...

Mais Ils aiment, croyez-moi, l'Un et l'Autre, Ils aiment leurs enfants

Car leurs enfants sont chair de leur chair, quand ils sont hommes,

Ils sont Esprit de leur Esprit quand leurs parents sont Dieu.

Etoile1

Et ce fut par l'Amour divisé, par la liberté de l'Homme de choisir

Face au hasard et à la nécessité, sa progression vers l'évolution,

Qu'il advint du Monde, ce qu'il en est advenu.....

Etoile1

Car l'Homme n'eut besoin de personne pour être un démon pour l'Homme,

Et, à fortiori, quand il fut inspiré, en ses débuts, par l'Ange déchu,

Qui lui imputa en partie sa chute, sa déchéance, sa détresse

Et aussi, il faut l'avouer, son désert de Dieu, qui lui fut chagrin

Immense, malgré son air de dominer le Monde.

Etoile1

Mais son Amour pour ses enfants, seul lien commun qui lui restait avec

Le Bien-Aimé, ne changeait pas, elle/il aimait peut-être mal, mais elle/il

Les aimait et se prenait parfois à réfléchir sur leur sort et se posait des questions ?

Etoile1

Dieu, le Bien-Aimé, perdant l'Ange de Lumière et se trouvant ainsi,

Seul, bien qu'entouré de ses troupes angéliques, songea qu'il était Père,

Et chargea l'Esprit de sainteté, reflet de l'Etre Aimé, de choisir parmi

Ses enfants, un peuple qu'Il chérirait particulièrement, auquel, il

Donnerait des lois pleines de sagesse, des prophètes, et la protection

De l'Esprit-Saint… Et viendrait, un jour, visiter…

Etoile1

Les siècles passèrent, et les livres Saints et ceux historiques, faits

Par les hommes, racontent comment ces derniers agirent, subtiles

Mélanges des Esprits divins, faisant leurs choix, librement.

Etoile1

Comme il y avait beaucoup de détresse par le Monde, et que, Sa grande

Colère passée, Dieu cherchait comment ramener l'Ange déchu à une vue

Plus réaliste et pleine d'Amour de la vie humaine,

Il se dit "donnons-Lui un exemple parfait de l'épouse et de la mère, cherchons dans

Notre peuple, la femme digne d'être aimée et de porter en elle, la

Rédemption du Monde."

Etoile1

Se penchant sur son Peuple, Il connut sa détresse et entendit la voix

De Marie, fille de la Maison de David, et qui allait s'unir à Joseph,

Descendant lui aussi de la Maison de David, de Jacob par le sang,

D'Héli par la Loi. Marie disait : "Père Bien-Aimé, quand enverras-tu

Le Messie annoncé par les prophètes ? Vois Ton Peuple en sa détresse,

Sois miséricordieux pour lui." Et Dieu, le Père Bien-Aimé, ayant

Reconnu en Marie, un cœur pur, lui envoya l'Archange Gabriel, afin

De lui annoncer la venue du Sauveur.

Etoile1

Et l'Esprit Saint agit en Sa personne…

Etoile1Etoile1Etoile1

Car la virginité est celle d'un esprit pur, d'un esprit profondément

Epris de Dieu, le Père. Ainsi, Marie possédant en elle l'Esprit de Sainteté

Compris le sens de sa destinée. A une époque, où l'esprit de l'homme

N'avait pas encore assez évolué pour comprendre cela, elle comprit,

Par la grâce de l'Esprit Saint, que le don d'elle-même, qu'elle ferait

Par le don de son corps à l'homme qui l'aimait, avait la pureté demandée

Par Dieu à l'Amour selon la Genèse. Car le don réciproque, crée par Dieu

Pour permettre aux hommes de se reproduire, est pur et beau lorsqu'il

Est empreint de ce puissant Amour divin, lorsque l'esprit est immaculé

Et tendu vers Dieu, l'acte qui traduit ce don de l'un pour l'autre,

En Dieu, le Père, n'est que beauté, pureté et acceptation de l'Amour donné par Dieu.

Ainsi, Marie conçut dans sa chaire, le plus naturellement du monde

(Car tout ce que Dieu fait est simple, sans détour, ni complication),

Marie conçut le "Fils de l'homme" comme tout être humain est conçu,

Mais sa pureté d'esprit qui est celle de l'Esprit Saint en elle-même,

Fit dire d'elle, à juste titre, qu'elle est "l'Immaculée conception";

Car la matière et la chair, agissent sous l'effet sanctifiant de

L'Esprit que Dieu a mis, par Amour, en notre corps de chair pour le

Mener par l'évolution aux portes du Royaume.

Marie mit au monde un enfant, qui élevé par un père et une mère ayant

Accepté le don de leur enfant à Dieu, faisaient tout pour l'éduquer

Dans l'Amour du Divin Père, selon les Saintes Ecritures, afin que cet

Enfant, n'ignorant rien de son Père spirituel, devienne par sa foi

Profonde, son obéissance et son Amour, un exemple parfait pour tous ses

Frères. L'exemple parfait, répondant au Plan de Dieu, Son incarnation,

Le Dieu vivant, l'Etre recevant l'Etre et donnant l'Etre, permettant

A chacun de ses enfants, en devenant les frères de Jésus, d'être

Eux-mêmes semblable à Lui-même.

Etoile1

Ainsi, de tout temps, les Hommes ont voulu être semblables à Dieu,

Etre Dieu, car obscurément, ils ressentaient ce Plan, et le moyen

Qu'ils leur manquaient pour y parvenir, Jésus le leur a apporté.

Le cheminement est difficile, qui mène à la possibilité d'être, l'Etre

Capable de recevoir l'Etre et de le redonner.

Etoile1

La montée de l'Homme vers Dieu, donnée par l'évolution de son

Intelligence en la compréhension de l'Œuvre divine, l'entraînera

Individuellement, apportant ses possibilités particulières, à se

Joindre à ses frères, en Jésus, pour n'être plus qu'un seul corps, un

Seul Esprit en Dieu le Père et l'Esprit-Saint. Réalisant son rêve,

L'Homme multiple sera Dieu.

Etoile1

L'Ange des Ténèbres qui voyait ceci, se dit :

"Dieu, le Bien-Aimé, est toujours aussi bon, s'Il a pitié de son Peuple

En lui envoyant un Fils qui n'est pas de moi, mais de l'Esprit qu'Il m'a

Oté, né d'une femme, telle qu'Il aurait souhaité que je sois, n'est-ce

Pas le signe que, un jour Il aura pitié de moi et de ma détresse ? ...

Etoile1

Aussi, lorsque, Hérode le Grand, en voulut à la vie de l'Enfant, car

Il était descendant de David, l'Ange des Ténèbres observa comment Dieu dans Sa bonté protégea Son Fils …

 

Aussi, lorsque l'Enfant devint un homme, un exemple parfait pour ses

Frères, de l'Amour que tout homme doit porter, par son obéissance à Son

Père très aimé, l'Ange des Ténèbres, admiratif, voyant Jésus, seul,

Au désert, lui présenta ce Monde qui lui appartenait, en échange de Son

Amour ; car l'Amour du Fils, avait la qualité de Celui du père, et

L'Ange des Ténèbres en était terriblement sevré, et se disait "Que cet

Amour-là, valait bien le Monde... "Mais, Jésus avait une mission

D'Amour qui s'étendait au Monde, et ce n'était pas ainsi qu'Il entendait

La mener. Le Père Très Aimé, avait tracé la voie difficile, mais sublime,

Renouvelant les anciennes Lois, et de tout Son Amour, Jésus s'y tiendrait.

Etoile1

Alors l'Ange des Ténèbres, admiratif, mais déçu, comprit soudain qu'il

Fallait sa participation au Plan divin, qu'il lui fallait aider à la

Réalisation messianique de Jésus, et que, hélas, pour lui, il n'y

N’avait pas tellement de solutions...

Du mal, jaillirait le bien, car dans le Plan divin, l'Amour serait

Triomphant, il n'était question que de temps, l'évolution des

Connaissances de l'Homme, sa capacité d'Amour immense, elle/ il la tenait en

Lui, prête à se développer, pour peu qu'elle/il suive la voie que Jésus

Etait en train de lui tracer, rien n'était perdu pour l'Homme, ce serait

Dans la souffrance que se sublimerait l'Amour

Etoile1

Et il y eut la Cène, mais il y eut Judas...

Et il y eut le Golgotha, mais il y eut la Résurrection...

Et le Monde sut désormais ce que c'était que d'être aimé,

Et comment il fallait aimer son prochain.

Etoile1

Et l'Ange des Ténèbres trouvait cela très beau et se disait :"Moi-même

Et les anges déchus qui me chérissent, n'aurons-nous pas aussi notre

Part de miséricorde ? J'ai mal agi, mal compris l'Amour de mon Bien-Aimé

Mais eux, ils n'ont fait que me suivre par Amour, le Père et le Fils,

Et l'Esprit-Saint qui m'a quitté, n'auront-Ils pas pitié, au moins d'eux

Que n'ai-je été attentif au Plan divin, peut-être saurais-je ce qu'il

Ce qu'il adviendra de moi

En attendant, il me faut servir le Plan du Bien-Aimé et regarder

Attentivement évoluer nos enfants, héritiers du souffle de notre Esprit.

En possession, par Jésus de la voie à suivre pour parvenir au Père,

Les Hommes comprendront tous, un jour, la chance qui leur est offerte.

Cette voie est difficile, mais si je n'étais pas là, à leur proposer la

Voie facile, comment feraient-ils leur choix, comment reconnaîtraient-ils

Le bien du mal ? Dieu aura pitié de tous ceux qui font progresser

Le bien, même dans le mal. Le Bien-Aimé est tout Amour et leur donnera

Leur chance, à eux de la saisir... Je la saisirai !

Etoile1

Et Dieu, qui est tout Amour et toute miséricorde, avait entendu cela.

Et Dieu, dans sa bonté, sait reconnaître une prière.

Au cours des siècles qui suivirent, Il donna leur chance de Rédemption

A un certain nombre d'anges déchus, que seul l'Amour avait entraîné

Derrière leur Bien-Aimée/Aimé.

Etoile1

Il en resta cependant quelques uns et non les moindres...
L'Ange des Ténèbres voyait ses troupes diminuer avec une certaine joie.

Etoile1

Cependant, au siècle dernier, Dieu le Père, qui avait mis en Marie

La plus grande confiance, et la chargeait souvent d'être médiatrice entre

Les Hommes et Jésus, lui fit part de délivrer un message au représentant

De Jésus sur la Terre, au successeur de Pierre.

Marie le fit, entre autres messages… Mais ce message-là, les

Successeurs de Pierre, n'eurent jamais le cœur de le délivrer aux

Fidèles, tant il était grave, effrayant et tant on ne pouvait se faire

Une idée de ce qu'il adviendrait…

Etoile1

Cependant, avec le siècle commençant, une grande évolution de l'Homme

Allait poindre et s'amplifier. L'intelligence de l'Homme, la maîtrise

De la matière par l'Homme, l'esprit de l'Homme conscient

D'être capable d'aller vers "l'oméga", mais aussi vers la destruction

Et l'horreur, l'inconscience de certain et la haine allaient se préciser.

Et tous ces enfants qui ne connaissaient même pas Dieu, qui reniaient

Son Fils, ou ne voyaient pas la chance de salut qui passait à côté d'eux.

Tous ceux-là qui rejetaient la chance du salut par orgueil, par paresse,

Pour faire comme les copains, et poursuivaient leur vie telle quelle,

Car depuis leur jeunesse, le Monde avait évolué si rapidement, que leur

Foi de l'enfance leur semblait puérile. Les philosophes de leur

Adolescence, ingurgités, parce qu'il le fallait bien, leur semblaient

Plus certains, que, ce que la compétence de la science moderne, alliée à

Une croyance renouvelée en l'Esprit, pouvaient leur apporter de nouveau,

Et leur apprendre à croire, en l'avenir du Monde. Celui que Dieu le Père,

Jésus, le Fils et l'Esprit-Saint ont annoncé de tout temps.

 Etoile1

Car la chance de l'avenir est-là, dans cette fin de siècle, la miséricorde

Sublime du Dieu d'Amour, la chance de l'Ange des Ténèbres ! …

Sa chance unique, de rendre à l'heure dite, à son Bien-Aimé, le Monde,

Tel qu'Il le lui avait donné, dans sa pureté primitive. Enrichi et cela

Etait une des grandes raisons du pardon possible, enrichi, par leurs

Enfants communs, qui nés de leur Amour, avaient su inventer, écrire,

Créer des chefs-d'œuvre immortels, des harmonies diverses, l'Amour

Qu'ils avaient donné et vécu !

Etoile1

L'Ange des Ténèbres considérant les événements

Du premier quart de ce siècle disait :

"Oh ! Mon Bien-Aimé, quand je considère les guerres tout mon être frémit

D'horreur, je suis élément du mal, par nécessité, mais je suis

Mère, j'aime mes enfants, je déteste la guerre, arrête ce fléau. Tu le

Peux, c'est Toi, dont il est dit dans les Ecritures Saintes, "l'Eternel

Des armées". Prends pitié des Hommes sois miséricordieux, je les aime

Comme Tu les aimes, ils sont nos enfants, pardonne-moi, afin que je

Sois un jour capable de les prendre par la main pour les mener vers Toi.

Oh ! Dieu, mon Amour, j'implore Ton pardon, Ta miséricorde, je T'aime,

Prends pitié d'eux et de ceux qui sont marqués de mon signe, qui m'ont

Chérie et suivie dans la tourmente.' Je saurai désormais les aimer

Tous, comme Toi pour l'Amour de Toi, pardonne-moi, prends pitié.

Les Saintes Ecritures décrivent Satan enchaîné pendant le Millenium, mais

Fais que ce soit uniquement par l'Amour, qui est chaîne parfois douloureuse

Ou sereine, mais je t'en conjure donne-moi la possibilité de te prouver

Ma bonne volonté et mon Amour, afin que je mérite Ton pardon. Oh ! Toi,

Saint-Michel-Archange, qui a pris ma place en tête du chœur des anges,

Ne me fais pas périr par l'épée,

N'écrase plus l'épine dorsale du serpent qui me représente

Seconde-moi, sois mon bras droit, comme avant, pour lutter contre le

Mal ! Oh ! Dieu, donne le moi, comme Saint protecteur, afin que je

Redevienne digne que Tu me nommes de nouveau "Rhuma".

Etoile1

Alors, Dieu décida d'agir. Déjà, ceux des Anges déchus qui n'avaient

Pas eu leur chance de Rédemption dans les siècles passés, étaient

Presque tous dans le monde de ce siècle, avec ainsi la possibilité,

Comme chacune de ses créatures, de devenir des êtres bons ou mauvais,

De mériter l'Eternité. Car Dieu est la liberté même de l'Homme.

Alors, Dieu décida que l'heure de Satan (communément assimilé à Lucifer) était arrivée...

Etoile1

Mais Satan, quel est-il ? Cet Ange des Ténèbres qui est d'Essence divine ?

Quelles chances son Bien-Aimé lui a-t-elle/il données ?

Etoile1

La même chance qu'à chacune de ses créatures, afin que, vivant dans ce

Monde, elle/il mesure la détresse, souffre humainement, connaisse les joies

Et les peines grandes et petites, mesure la beauté, la laideur, le pire

Et le meilleur, constate de près qu'elle/il n'aimait toujours pas les guerres

Et la souffrance de ses enfants de quelque sorte que ce soit...

Qu'elle/il connaisse l'Amour humain.

Etoile1

Mais, comme elle/il est substance de Dieu même, né de Dieu par Amour, pour

L 'Amour, c’est dans cet esprit que Dieu l'a placé(e) dans le monde pour

Sa Rédemption, afin qu'à l'heure dite, son regard auréolé du bleu de la

Nuit des temps, exprime cet Amour à tous ses enfants, que ses actions

Les mènent à l'Amour du Père en passant par l'Amour du Fils et de Marie

Son modèle. Pour que, comme Jésus, humaine parmi les humains, elle/il leur

Parle du Père universel "ABA", et les entraîne vers le Monde à venir,

Le Royaume de Dieu, disant à ses enfants : " Désormais, je suis avec

Vous dans l'Amour profond du Père et de l'Epoux, du Frère. Etant avec

Vous, je ne suis plus contre vous par nécessité, donc vous possédez

Toutes les chances de salut, car le mal qui est en vous peut être

Combattu, il ne renaîtra pas, et votre lutte contre le mal, fera de

Vous des Hommes nouveaux, donnant l'exemple de la dignité, de la pureté,

De la justice, de la fraternité et de l'Amour à vos enfants. Ainsi le

Monde annoncé pourra venir et Dieu sera parmi nous.

Mais, pour vous aider en ceci, dans l'Esprit d'un grand corps uni, j'ai

Besoin de chacun de mes enfants, pour que leur Esprit travaille

Individuellement et collectivement à la recherche du renouveau et de la

Propagation de la foi dans le Père Bien-Aimé, par le Fils et Marie, et

Cela dans un esprit d'œcuménisme total, afin que je réunisse ce que

J'ai désuni, en partant de la base, c'est-à-dire de l'Amour du Père,

Avec une ouverture d'esprit totale vers une théologie nouvelle.

Je dis encore ceci, à ceux qui sont marqués de mon signe, qui m'ont

Suivie dans la tourmente, je vous reconnais dans le monde, je suis

Avec vous, suivez-moi pour aller vers la Lumière, je suis votre mère aussi…

Etoile1

Il y a tant à faire, j'ai besoin de tous mes enfants. Venez tous, allons

Vers le Père avec Jésus et Marie."

Etoile1

Et c'est pour cela que parlant d'Elle-même, le livre intitulé "Tonnerre"

"Esprit parfait" pourra dans un poème initiatique attribué à une femme,

S'exprimer en ces termes :

"JE SUIS EPOUSE ET VIERGE
PROSTITUEE ET SACREE
INFECONDE ET MERE
SILENCE INCOMPREHENSIBLE ET
PENSEE AU SOUVENIR FAMILIER
VOIX A L'INTONATION INFINIMENT VARIEE UN
VERBE A LA MULTIPLE APPARENCE
CE QUI DE TOUS PEUT ETRE OUI ET
PAROLE QUE NUL NE PEUT CAPTER
EPOUSEE ET FIANCEE
MERE DE MON PERE ET
SOEUR DE MON EPOUX
JE SUIS A L 'INTERIEUR
CE QUI EST AU-DEDANS DE VOUS EST CE QUI EST HORS DE VOUS
CE QUE VOUS VOYEZ HORS DE VOUS C'EST AU-DEDANS QUE VOUS LE VOYEZ".
1981 - M.S.

Etoile1

Note de 2002

Est-il nécessaire de préciser que ce texte qui m'a été inspiré en 1981, m'ouvrait des horizons nouveaux qui n'ont cessés de s'élargirent. A cette époque, ma base spirituelle étant celle familiale de la religion "catholique",
CELUI QUI EST LA VIE a accroché l'outil nouveau au milieu de la panoplie existante afin que je ne le rejette pas. Il me réservait un cheminement empruntant, la durée, la persévérance, la patience,
la FOI, la CONFIANCE et l'AMOUR.

ET là nous sommes en 2020… Et il m'est suggéré de bien indiquer la féminité de l'Ange de Lumière : soit elle/il...

Grape vine

Suite

Eyes3 mic

Table des matières

I Haut de page : La première et merveilleuse histoire d’Amour du mondeHaut de page : La première et merveilleuse histoire d’Amour du monde I

I - Retour à chapitre VIII - Extrait III - I

Grape vine
Copyright by Micheline Schneider - Texte I - "La première et merveilleuse histoire d'Amour du monde" 1981- ou Hologramme d’une VIE humaine pour une Entité Divine

 

Date de dernière mise à jour : 16/05/2020