Deuxième partie - La part de la Lumière - 1935 - 1955 - Chapitre II - La Famille Divine - Une aparté nécessaire

Ou la Shekhina explique la Famille Divine

Grape vine

Le Champ Unifié d'Energie qui EST notre créateur à tous a imaginé se diversifier à l'infini. Ce furent les astres et les galaxies, les étoiles et les planètes, les trous noirs, les univers et des créatures qui lui ressemblaient, des Etres de Lumière comme Lui. Il en fit une mère pour ses enfants et pour qu'Ils deviennent ensemble un modèle de FAMILLE pour ceux qu'Il désirait créer. C'est ainsi que naquit "La première et merveilleuse histoire d'Amour du Monde" : Le Père, la Mère, le Fils et la Fille qu'Il désirait unir pour modèle à toutes ses créatures des Univers.

Aussi lorsqu'Il constata combien il était difficile à ses créatures, qu'elles soient du monde manfesté ou non manifesté, d'être parfaites comme Il le désirait, ce Père bien intentionné chargea, épouse, fils et fille de donner le bon exemple. Ce ne fut pas sans problème, malheureusement, puisque l'épouse se révolta pour trop de facilités pour ces créatures et désira qu'elles soient capables de faire des choix judicieux et conforme au désir de Beauté, Bonté, Amour inconditionnel que leur Père désirait pour elles. 

Ce fut ainsi que la fille, nommée la Shekhina, se rendit maintes fois au côtés de ces créatures pour leur faire suivre la bonne voie, comme le raconte les Ecritures des Livres Saints et en partie le présent récit également. Il était nécessaire que par une vie si semblable à toutes celles de ses créatures sa propre fille montre qu'en cherchant l'Amour l'on trouve le Père et la Lumière qui est en chacune des créatures conçues par le Champ Unifié d'Energies qu'Il EST. C'est pourquoi, au vingtième siècle, la Shekhina fut appeler dans les termes qui suivent.

Par delà les nuées
Des confins des Univers
Une voix de stentor retentit :
"RASSEMBLEMENT"

Grape vine

Parfois vent tumultueux, souvent brise légère
L'ESPRIT SOUFFLE OU IL VEUT
L'ESPRIT VA OU IL VEUT
LUI seul connaît Son but UNIFICATEUR
Notre MERE, SOURCE-ENERGIE-CREATRICE
Répond
"PRESENTE"
A l'APPEL DE L'EPOUX DIVIN

Grape vine

Il EST, Il ETAIT, Il VIENT

Toujours présent

Il EST l’Inspirateur de notre AVENIR

Grape vine

Pour ELLE « LA VIE » a tout son PRIX
Car la VIE,
ELLE la SHEKHINA
ELLE la vit

Grape vine


Une Réunion Familiale Divine 

I2 pere symbole 2             

 Le Père - Ici sous la présence du buisson hardent près duquel Moïse fut   éduqué.

 

 

I3 mere symbole 4

 

 La Mère - Ayant sur ce vitrail l'apparence de l'Esprit Saint qu'elle Est.

 

 

I4 fils symbole 2  

Le Fils - Donc le sacrifice de la Vie nous indique la beauté d'un geste  d'Amour sublîme.

 

 

Shekhina 2La Fille - Elle est la petite lumière bleue qui va des humains vers  la Famille Divine et les accompagne dans  la VIE - Elle est la colombe de la Paix que nous   allons construire la main dans la main.

 

 

Grape vine

Chaque membre de la Famille Divine répond promptement à l'appel paternel.

L'APPEL du UN, dans ces sortes de cas particuliers, réunit instantanément le TOUT.

Ces Entités n'ont pas de visages dans ce monde «Superlumineux», alors pour faciliter le contact avec le monde matériel où nous vivons actuellement, le rappel de ces Symboles remplit le but de les concrétiser lorsque Ils prendront la parole dans Le récit de cette préparation à la venue sur terre de la fille divine.

 

Grape vine

L’opportunité de cette réunion Familiale divine était apparue nécessaire à l’Entité divine paternelle dans le premier quart du vingtième siècle terrestre.

Ils étaient à l’aube d’une première guerre mondiale qui durerait quatre ans, faisant un carnage d’humains de tous âges et plus particulièrement fauchant la jeunesse du beau pays de France.

Hors, c’était dans ce pays que Dieu Père avait décidé que le prolongement de l’Ange des ténèbres s’incarnerait pour obtenir miséricorde. L’Esprit Saint, la Mère divine, avait suggéré cet acte de miséricorde lors de la dernière rencontre de la FAMILLE DIVINE. Aucune date n’avait été fixée dans l’espace-temps humain, mais l’hologramme guerrier que les humains étaient en train de concocter, risquait de provoquer les pires catastrophes pour l’avenir de la planète.

Cette petite planète que le nombre des océans rendait bleue aux Regards divins, était appelée par les hommes qui l’habitaient, Gaïa, la Terre. Elle serait nommée « Urantia » dans la communication que la Famille divine prévoyait de faire aux humains dans le deuxième quart de ce vingtième siècle de l’ère chrétienne, décrétée comme tel par ceux-ci.

Cette minuscule boule bleue, perdue aux confins de sa galaxie, était importante aux yeux de la Famille divine pour une raison très simple : elle faisait partie intégrante du CŒUR divin. Ce Cœur, à la limite du créé et de l’incréé, l’Entité Père en avait fait don à Sa Bien-aimée, la Mère divine, au tout début de la sortie du chaos, c’est-à-dire :

HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN.

Cette VIE PRIVEE DIVINE, le UN savait qu’Il devrait l’exposer aux yeux des humains. N’était-ce pas la seule façon de leur faire comprendre l’hologramme de base créée par la FAMILLE DIVINE pour eux !

Grape vine

L’ordre du jour était le suivant :

​​​​​I2 pere symbole 2–L’incarnation du prolongement de l’Ange des ténèbres que les hommes confondant souvent tous les hologrammes d’esprits insaisissables pour eux, nommaient aussi Lucifer, Satan, le Diable, Belzébuth, le Mal, etc. Cet esprit devrait s’incarner dans un véhicule humain, le corps d’un homme qui deviendrait un politicien élevé à un haut grade dans son pays, la FRANCE.

  1. – L’intelligence de cet homme serait grande et machiavélique, comme il se doit. De ce fait le risque d’obtenir miséricorde deviendrait difficile. ! Il serait nécessaire de la dédoubler, au moment crucial, par un hologramme humain d’obédience divine, qui accepterait d’intégrer un véhicule humain sous la forme d’un corps de femme, plus jeune que lui des quelques années. Pourquoi cette différence d’âge ? Pour qu’elle vive plus longtemps pour narrer ces extraits de la VIE PRIVEE DIVINE.

Ces deux priorités étant évidentes, le UN posait au TOUT la question de confiance : comment parvenir à ces choix d’hologrammes humains et au résultat escompté, le repentir de l’Ange des ténèbres pour obtention de son pardon, sa réintégration dans l’intégrité lumineuse du début du Big-bang !

Le Quatuor divin, telle une spirale de paillettes de lumière, cessa de tournoyer sur elle-même dans l’infini incommensurable et vint se poser au bord de l’espace-temps.

I3 mere symbole 4« C’est ici, précisément, que tout se jouera, déclara l’Esprit-Mère, Source de toute Energie et Créatrice de VIE. Je pense que la meilleure solution est de faire appel à toi Ma Fille, dit-Elle en se tournant vers la SHEKHINA.

Par le passé tu as maintes fois rempli ce rôle d’intermédiaire entre NOUS TOUS et les hommes. Il te faudra faire toi-même appel à la dix-neuvième de tes Présences, celle qui est la plus humble, qui acceptera la modestie d’une situation. Elle devra supporter d’être moyennement intelligente, peu fortunée et de repousser la plupart des donc naturels qui sont les tiens et de ce fait les siens.

Quelles suggestions ton Frère et toi-même nous faites-vous ? »

 

I4 fils symbole 2Le Fils divin prit le premier la parole : « J’ai joué mon rôle en son temps, je continue sur le schéma prévu, JE SUIS, J’ETAIS, et JE VIENS. Je crée des guerrières et guerriers christiques qui travaillent à l’amélioration de l’hologramme global humain. La progression est lente, mais sûre : Le bouquet final sera ma PRESENCE en Tous, réalisée et vécue. Je reconnais que je n’ai pas le temps de m’occuper de tout et particulièrement de cette renaissance de l’esprit du Mal, incarner en doublon dans le véhicule d’un corps d’homme et de femme. Il faut s’y consacrer en totalité pour obtenir le résultat voulu et ma Sœur fera cela très bien.

 

Elle nous l’a prouvé, de Sarah à Myriam et Marie-Madeleine. L’enjeu est gros et les choix du tracé de l’hologramme doivent être judicieux. Faire appel aux traits de vie de femmes et d’hommes du vingtième et vingt et unième siècles de mon ère. La dix-neuvième Présence de la SHEKHINA aura, ne l’oublions pas, son libre arbitre, ses errances, ses affres et ses sublimités. Une CONFIANCE illimité dans le soutien de notre PRESENCE GLOBALE, sera son seul bagage.

« Laissons, pour les détails, la création à Notre Mère et à ma Sœur. Je veillerais et me manifesterais en temps voulu sous forme de songes lorsque cela me paraîtra nécessaire. »

 

I3 mere symbole 4La Mère divine coupa d’un geste la parole à Sa Fille qui allait intervenir et proposa :

« J’aimerais donner les grandes lignes de l’action succédant à la « naissance de l’hologramme masculin ». Cette dernière devrait se produire vers la fin de la Grande guerre que les hommes mijotent. Notre Révélation qui s’appellera « La Cosmogonie d’Urantia » (Urantia, pour Gaïa, la Terre) sera faite dès 1926. Les Eglises et les hommes n’en tiendront aucun compte. Cela les dérangerait dans leur projet d’une deuxième guerre mondiale due à divers suppôts de notre prolongement, déjà incarnés sur la planète avant lui. Il se laissera entraîner en politique vers des compromis avec son âme humaine. Désirant la solidarité pour le petit peuple, mais la gloire pour lui.

« C’est avant le début de cette nouvelle guerre mondiale que doit naître la dix-neuvième SHEKHINA, celle qui prendra, de son libre arbitre, la charge d’obtenir la miséricorde de mon prolongement. »

Img42La SHEKHINA s’exprima à son tour en ces termes : « J’accepte le rôle que vous me décernez pour ma dix-neuvième Présence.Eyes3 mic 

Il est ingrat et peut mener celle choisie à sa perte. Je pense que vous en êtes conscients !

« Voici les grands traits de l’hologramme que je lui prévois : Elle s’incarnera dans le véhicule humain féminin d’une enfant qui naîtra le 27 septembre 1935. Sous le signe de la Justice, cette enfant aura à la base une certaine droiture qui la conduira à agir selon sa conscience à nos suggestions. Elle connaîtra une enfance parfois pénible, du fait de la mésentente de ses parents, mais la FOI chrétienne, fruit de celle de sa grand-mère maternelle et marraine, lui permettra d’entendre nos voix lui proposant le chemin ardu et solitaire de la mission que nous lui proposons. Cela ne se fera qu’après avoir vécu maintes vicissitudes de la vie. Celles qui sont acceptées pour entrer dans la VIE, la vraie, celle de l’âme, du cœur et de l’esprit. Les errances qu’elle connaîtra, je les laisse choisir par ma dix-neuvième Présence en le corps de cette femme que j’ai choisi en votre NOM, le TOUT synonyme du UN.

Bientôt l’humanité amorcera un transit de la 3 ème à la 5 ème dimension, et nous enverrons trois vagues d’âmes éclairées :

La première en 1945.

La deuxième en 1985

La troisième en 1990

La quatrième en 2012

Ces âmes seront investies d’une double mission, changer l’énergie de la Terre et aider les humains à augmenter leur vibrations pour évoluer et préparer la Nouvelle Terre.

Voici d’autres tâches que ces âmes viendront accomplir, dans le respect de leur mission commune:

  • Purifier l’eau en élevant son taux vibratoire.
  • Reconnecter les humains à leur nature spirituelle et leur apprendre qu’ils ont la capacité de se reconnecter eux-mêmes.
  • Enseigner aux gens à intégrer plus de conscience.
  • Faire évoluer le cœur, jusqu’à ce qu’il soit aligné avec le savoir. De ce fait, les hommes exerceront leur pouvoir avec bienveillance et compassion, ce qui les sauvera du sort qui les attend.
  • Nous aider à faire la transition vers la nouvelle Terre.
  • Être les Gardiens de la Lumière et de la Connaissance de l’Un, en suivant les Lois Universelles.
  • Transmettre les enseignements spirituels provenant de la Source ou de leur base d’origine.
  • Apprendre aux autres à incarner leur part de divinité dans le monde de la matière

C’est la raison pour laquelle, moi, la Shekhina je dois naître de nouveau en 1935.

« Pour plus de compréhension, par les humains, des mécanismes de l’Univers qui constitue NOTRE CORPS, je leur conseille de lire les quelques références suivantes, celles-ci faisant abstraction de NOTRE VIE PRIVEE, dont nous révélons certaines facettes maintenant.

« COSMOGONIE D’URANTIA  ou LIVRE D’URANTIA »

(Ce Livre en trois tomes doit encore être trouvable) 

Grape vine

Où la dix-neuvième Présence de la SHEKHINA, nommée Michaella

Eyes3 mic
Fait un constat avec son homologue Divin dont le visage pour elle devint le suivant

Img42

Cela faisait maintenant huit ans bien sonnés que l’homme dont le corps avait servi de véhicule terrestre à l’Ange des ténèbres était enseveli. Ma mission terminée, je pensais l’avoir mener à bien, puisque par l’intermédiaire de son double féminin, il avait obtenu miséricorde et réintégré le giron divin !

Oui, toutefois, dit la Shekhina, les ajouts annexes de cette mission me paraissaient incertains quant à leur réalisation satisfaisante. En effet, mon exécutante humaine avait tenté de sensibiliser à la VIE PRIVEE de la FAMILLE DIVINE, durant les huit dernières années de la mission, les politiciens, les religieux et quelques correspondants. Ce qui aurait dû les faire réagir et comprendre que l’avenir devait évoluer vers plus de SPIRITUALITE et de CONFIANCE en LA VIE, (soit la Hiérarchie divine symbolisée comme je vous l’indique plus haut) et cela par contact direct. Malheureusement cette approche intime de l’être vers l’Etre paraissait lettre morte, tout du moins pour les dirigeants. Malgré sa bonne volonté, mon véhicule humain se laissait envahir par une certaine lassitude dans l’action nécessaire pour continuer de faire connaître la VIE PRIVEE de la FAMILLE DIVINE, et le désir de cette dernière d’aider les HOMMES ANCIENS à devenir des HOMMES NOUVEAUX.

Empruntant à mon Frère l’idée de communiquer sous forme de songe l’inspiration d’actions et le réconfort, j’envoyais un songe à mon exécutante sur Terre, laquelle agirait à sa guise en toute liberté.

Le songe que je lui adressais, ne regarde qu’elle seule. Si c’est sa volonté, elle vous en parlera. Je sais qu’il a atteint son but, puisqu’elle s’est levée le 15 décembre 2002 à cinq heures du matin pour mettre par écrit tout ce qui précède et une partie de ce qui suit.

Grape vine

Assise à la table de son bureau, son dernier tableau peint à proximité, Micheline dite Michaella regardait pensivement la colline verdoyante de la propriété voisine, dont l’extrémité s’étendait jusqu’au pied de son immeuble d’habitation.

Soixante cinq ans passés depuis l’an 2000, les cheveux argentés, le regard brun, elle semblait contempler le déroulement d’une action interne et passée en l’assimilant au présent.

Cette tentation de renouer avec son passé par l’écriture l’avait inspirée déjà plusieurs fois, mais elle ne s’était pas sentie prête à l’aborder sous une expression romancée. A chaque essai, la stricte et intégrale vérité sortait sous sa plume. Elle se demandait si c’était là la meilleure façon d’intéresser quelqu’un à un témoignage qui ne cherchait qu’à montrer le parcours d’une évolution que l’on pourrait qualifiée de spirituelle, étant donnée l’expérience qui en avait été le point de départ !

Elle se disait, qu’en réalité, cette expérience ne s’était produite que parce qu’il y avait eu un fil ténu  depuis sa petite enfance qui l’y avait conduite. Si ce passé expliquait l’aboutissement à cette expérience, il était au même titre, à la base de l’évolution qui avait suivi cette dernière que certains qualifieront de mystique.

Pour elle, cette surprenante sensation n’avait été qu’un passage d’un état de compréhension à un autre, incluant une certaine poésie du passé Divin. Réminiscence d’une éducation chrétienne tenace, comprenant sans doute des poncifs concernant le bien et le mal. Cependant avec une grande ouverture sur l’avenir. Surtout la découverte de la simplicité, jusque-là cachée, du contact direct avec la PRESENCE du DIVIN en nous-mêmes, de l’échange possible construisant l’HOMME NOUVEAU, sans peur du lendemain.

Le songe qui l’avait réveillée dans la nuit du 15 décembre 2002 et fait levé à cinq heures du matin, l’avait incitée à prendre « la plume » pour mettre en tout premier sur le papier l’inspiration de ce qu’elle recevait dans l’instant.

Pour exprimer rapidement la nature de ce songe, elle pouvait dire que plongeant dans des souvenirs lointains où elle n’avait pas toujours tenue le beau rôle, il lui avait semblé que ce rappel inopiné était destiné à la pousser dans l’action pour effacer le mal fait, même si quelques raisons de souffrances internes avaient été à la base de ces erreurs de jeunesse.

Son inspiratrice voulait qu’elle reprenne sa narration sous une forme différente des précédentes, pour relater ses relations avec la FAMILLE DIVINE. Elle en était consciente, mais saurait-elle le faire cette fois-ci et convaincrait-elle l’être humain qu’il peut et doit chercher ce contact direct avec le Divin. Saurait-elle prouver que cela est beaucoup plus facile que nous ne le croyons  en général, fourvoyés dans l’erreur par les religions, sectes, dogmes, etc. La base est la CONFIANCE donc la FOI en la PRESENCE interne qui répond à tout appel sincère et vrai. Comment avait-elle acquise cette CONFIANCE et cette FOI, c’est précisément ce que la FAMILLE DIVINE LUI DEMANDAIT DE RACONTER.

Cependant, elle préférait attendre de faire le récit du déroulement normal de sa vie pour décrire en temps utiles son expérience mystique et le dernier songe qu’elle avait reçue

Grape vine

SUITE

Eyes3 mic

 TABLE DES MATIERES 

I CHAPITRE  - II - La Famille Divine - Une aparté nécessaire I

I Haut de page I

Grape vine

Copyright by Micheline Schneider - Chapitre II - La Famille Divine - Une aparté nécessaire
« La première et merveilleuse histoire d'Amour du monde ou Hologramme d’une VIE humaine pour une Entité Divine »

 

Date de dernière mise à jour : 13/06/2020