Cinquième partie Lorsque jaillit la Lumière – 1994/1995 – 2011/2012/2013

Eyes3 mic 2

Chapitre X - En marche vers la Lumière de Vie – 1994/1995 - 2011/2013

Extrait I – HELVETIE - VEVEY – 1994 – 1995 – Extraits de quelques courriers

Grape vine 1

 HELVETIE - VEVEY – 1994

Je fais un court retour sur l’année 1994.

Lisant en 1994 le troisième tome de "L'évangile tel qu'il m'a été révélé" de Maria Valtorta, une réponse de Jésus à Mathieu retint particulièrement mon attention, ce dernier lui ayant dit :

-"C'est que je suis toujours un grand malheureux, un pauvre incapable. J'ai trop péché pour pouvoir te plaire. Je ne sais pas parler. Je ne sais pas encore dire les paroles nouvelles, pures, saines, maintenant que j'ai abandonné mon vieux langage de fraude et de luxure. Je crains de n'être jamais capable de parler avec Toi et de Toi."

La réponse fut la suivante :

-"Non, Mathieu, tu es l'homme avec toute sa pénible expérience d'homme. Tu es par conséquent celui qui, après s'être nourri de la fange et qui maintenant mange le miel céleste, peut parler des deux saveurs et en donner une véritable analyse et comprendre. Comprendre et faire comprendre à ses semblables de maintenant et de plus tard. Ils te croiront parce que, justement, tu es homme, le pauvre homme qui, par sa volonté, devient l'homme juste que Dieu ait rêvé. Laisse-moi, Moi l'Homme Dieu, m'appuyer à toi, humanité que j'aime jusqu'à quitter le Ciel pour toi et à mourir pour toi."

Ce que lisant je me disais : "Avec mes pauvres moyens, je voudrais mériter cet encouragement du Seigneur !"

Je rédigeais les débuts de ma vie, comme me le recommandait l'Esprit-Saint, car je suis la glaise dans la main du potier. J'ai repris sur ce site des éléments que j'avais déjà écrits, délaissant une partie la vie privée pour le cheminement spirituel.

Cependant depuis 2017, j'ai repris l'écriture de ma vie depuis le début parce que cela m'a été demandé, espérant que l'humble femme que je suis puisse par ma vie qui est celle de madame « Toulemonde » faire comprendre au plus grand nombre que l'Esprit de l'univers parle à chacun s'il en est sollicité et le guide dans sa vie pour aller vers Lui. Je la reprends de nouveau depuis fin mars 2020, parce qu’il m’a été suggéré de mêler la vie courante et la vie spirituelle, car c’est ainsi qu’il faut vivre notre passage dans ce monde d’expérimentations.

Grape vine 1

Ci-dessous je cite de nombreuses lettres écrites à différents hommes politiques ou religieux. Certaines avaient leur raison d’être à cette époque et je ne les reprendrai pas. D’autres restent actuelles et je les poserai sur ce site. "Elles seront comme des messagères qui répètent leur mission sans fin." Dans l’espoir de toucher le plus grand nombre et de le sauver du désastre qui se prépare si nous n’agissons pas tous ensemble, très rapidement, avant la fin de cette année 2012. Il suffirait déjà de prendre les bonnes résolutions et les tenir, pour qu’un sursis nous soit accordé. Pensez-y, il est temps.

 Je sais maintenant que cette année 2012 qui fut de grands changements pour nous-mêmes, était celle où les Etres de Lumière contribuaient à l’ouverture de certaines portes terrestres vers les mondes extérieurs, et que de grands changements de consciences se préparaient.

Tout en m’occupant de la comptabilité dans notre commerce et y travaillant chaque jour, m’occupant de la maison et des courses, déplacements en France pour les collections et visiter notre famille, je trouvais cependant le temps d'adresser ces courriers à :

- Lettres à François Mitterrand des : 20-04-94 / 01-05-94 / 10-06-94. 

- Lettres à Valéry Giscard d'Estaing des : 05-05-94 / 10-06-94.

- Lettres à Jean-Paul II des : 17-05-94 / 10-06-94.

-Lettres à V.G.E. le 08-08-94 et à F.M. le 09-09-94.

Un nouveau parcours des sept mardis de novembre à décembre, en compagnie de l'Esprit-Saint m'inspira en cette fin d'année 1994 les courriers suivants adressés à :

- V.G.E. les 11-11-94 / 21-11-94 / 12-12-94.

Certes, j'avais mes amis du groupe de Renouveau Charismatique qui auraient pu me soutenir.  Je savais, par les conseils donnés par des lecteurs du "Livre d'Urantia" que j'avais contactés simplement pour savoir s'il y en avait en Suisse, que je serais mal comprise. Peut-être rejetée si je parlais de la grâce que le Seigneur me faisait par l'intermédiaire de l'Esprit-Saint. Je  parlai à mes amis de "ma mission" sans la décrire et aucune question ne me fut posée ! Je demandai la "prière d'intercession" pour sa bonne marche. Le groupe Bethléem, le fit de bon cœur et avec beaucoup de charisme.

Grape vine 1

HELVETIE - VEVEY - 1995

Les fêtes de Noël 1994 passées, après une courte nuit chez Christine et Eric nous prîmes la route pour rendre visite à maman à Montrichard, nous déjeunâmes au restaurant de sa maison de retraite avec elle et reprîmes le chemin de la capitale ou plus exactement de Saint-Germain-en-Laye pour passer la soirée chez Sylvie en compagnie de Bruno et sans doute d'Isabelle et sa famille, peut-être Sophie et Tom, mais je n'ai pas de photos de tous, ni de souvenirs plus précis.

De retour à la maison, nous fîmes une grande ballade dans la neige, pour reprendre une bonne bolée d’air sain avant la réouverture de notre magasin qui  s'appelait : "AU BERCEAU MODELE" il était situé en face d’un ancien hôpital devenu un commissariat de police. Le trottoir était couvert, ce qui permettait d'y mettre les poussettes en laissant un passage au milieu pour les piétons, le soir le magasin était bien rempli lorsque nous les rentrions.

Mai 1995, les échéances devenant de plus en plus stressantes, Richard pris un billet de loterie, comme plusieurs fois déjà sans résultats, mais cette fois-ci, il gagna 2500 CHF. Cette somme allait bien nous aider pour faire face à nos besoins. Malheureusement le délai pour encaisser était long et nous ne récupérerions pas l’argent à temps pour l’échéance de cette fin de mois-là.

Je m’en ouvris au mari de la Bergère de notre groupe de Renouveau Charismatique qui nous proposa spontanément l’avancer la somme que nous rembourserions lorsque le billet de loterie serait encaissé.

Cela nous soulagea d’un grand poids et Richard s’intéressa davantage à mes réunions et vint même participer à un grand rendez-vous du Renouveau qui avait lieu dans le Valais. Il fit connaissance avec les membres du groupe, sympathisa avec un couple, mais cela ne dura pas, ce style de réunion n’étant pas dans ses idées.

En juin pour l’anniversaire de  Richard nous allâmes, cette année 1995, sur le Lac des Quatre-Cantons faire une grande ballade en bateau et visiter la ville de Lucerne et admirer ses belles vieilles demeures. Cela nous changeait les idées et aidait à décompresser.

En 1995, nous avions loué une petite boutique qui venait de se libérée et se situait à deux pas de notre appartement rue du Lac. En devenant vendeur exclusif Clayeux nous espérions améliorer notre situation. J'étais partie seule en France faire les achats pour ce commerce, Richard devant tenir le magasin principal. Je tenais seule ce magasin que j'ouvrais à neuf heures, après avoir fait deux jours par semaine, les courses de nourriture. Le samedi jour où nous fermions les magasins à 16 heures 30, j'allais au magasin principal pour mettre à jour les comptes des deux magasins sur l'ordinateur du Berceau Modèle principal, puis je les retransmettais sur mon ordinateur portable pour travailler le dimanche sur la comptabilité. Je dois dire qu'entre tenir la maison, courses, cuisine, magasin et comptabilité je ne chômais pas et ne regardais que très rarement la télévision, surtout dans la période de référencement où je préparais toutes les étiquettes à la maison sur le PC puis les reportais sur le portable pour les tirer sur l'ordinateur du magasin principal. En écrivant souvent la nuit les lettres que ma mission nécessitait.

Grape vine 1

Extraits de quelques courriers

Mes beaux et bons souvenirs pour cette année 1995, sont les photos que les enfants nous envoyaient pour partager un peu leur vie avec la nôtre. Mais surtout l’aide divine et de mes amis du Renouveau Charismatique que j’ai reçue, puisqu'au cours de l'année 1995 j'ai été inspirée pour écrire les missives suivantes à :

- François Mitterrand : 16 - 04 - 95 / 28 - 06 - 95.

- Jacques Chirac et Alain Juppé : 09-03 / 25-04 / 08 - 05 / 30-05 / 23-06 / 15-07 / 07-08 / 27-09 / 18-11 / 02-12 / 11- 2 - 1995.

- Jean-Paul II : 11 - 01-1995 - ainsi que Monseigneur Gantin : 18 - 01 / 31 - 05 / 21 - 06 - 1995.

Je priais, et la meilleure façon pour moi de prouver ma confiance en Lui au Seigneur était de continuer ma mission auprès des hommes politiques auxquels Il m'indiquait de transmettre des messages, ainsi qu'au Pape.

Grape vine 1

Voici quelques’uns de ces courriers

Souvenez-vous, la Shekhina m’avait laissé entendre que mon prolongement d’elle-même, soit la 19ème Shekhina, était le côté humble et qu’il existait un côté dominant et brillant et de pouvoir, qui était le perturbateur pour lequel  j’avais demandé miséricorde en l’année 1981. C’est pour cette raison que me fut inspirée la lettre suivante dont voici les principaux extraits.

 Extraits du message de l'Esprit-Saint à François Mitterrand

Le 28 juin 1995

Devant ton entêtement, me voici obligée de t'éclairer complètement sur ton cas. Celui qui était à mes côtés avant la révolte des anges, je te l'ai dit à maintes reprises, c'est toi, toi que je nomme brillant, dans tous les sens du terme…

Ne comprends-tu pas enfin… C'est de toi-même que j'ai accepté de prendre la place…Oui, toi, Lucifer, sachant combien ce serait difficile pour toi de choisir la voie de l'humilité, je me suis engagée à te ramener vers le Père, moi, ta Mère spirituelle.

Ne comprends-tu pas enfin, quel est l'enjeu ? Les anges qui t'ont suivi, par Amour, dans la révolte, te suivront dans la voie de la Lumière, de nouveau, si tu marches vers cette dernière et l'emprise, désastreuse actuellement, cessera sur les Hommes.

Ta vie humaine actuelle ayant eu des actions positives, j'implore le grand Conseil des Anciens, à ton sujet, afin qu'un nouveau délai te soit accordé. Je demande au Saint-Père de continuer les prières qu'il n'a cessées de présenter au Seigneur pour toi.

Ne t'entête pas plus longtemps, en croyant que tout ce que je t'écris est l'œuvre d'une personne détraquée.

Humainement il m'en coûte, mais spirituellement, je sais que le seul moyen efficace était que je prenne ta place, toi mon enfant, mon prolongement, jusqu'à ce que tu comprennes tes erreurs passées et revienne au Père.

Jusqu'ici, je ne t'ai pas expliqué tout cela, de crainte que ton orgueil ne resurgisse encore plus violemment qu'au paravent, sachant ton identité spirituelle.

Tu as aimé et tu aimes toujours la maman qui t'a donné le jour sur cette terre, n'oublie pas celle qui t'a mis spirituellement à l'œuvre dans l'Univers des univers.

Ta déchéance totale ne me faciliterait pas la tâche pour écarter l'Apocalypse dans toute son horreur.

Est-ce à François, est-ce à Lucifer, auquel il faut répéter sans cesse qu'il est aimé, malgré tout le mal qui a été fait ?

Il suffit d'un geste d'Amour de ta part…

Cet homme eut une fin cachée et douloureuse, mais je crois, de tout mon coeur qu'il avait enfin compris.

Grape vine 1

Message du 8 mai 1995 à Jacques Chirac et Alain Juppé 

Ce message était destiné à les aider dans leur mandat, car l'avenir de la France était en jeu, et le reste, dans celui de ses enfants

Je vous suggère, avant d'aller plus loin dans la lecture de ce qui m'est donné de vous transmettre, de lire les deux textes joints, extraits du livre de la sagesse et de prendre le temps de lire ou relire l'Ecclésiastique (Sg. 1, 1-6 et Sg. 6, 1-11).

Le premier vous apprend que l'Esprit-Saint et la Sagesse ne font qu'un et comment Il agit pour éduquer l'Homme.

Le second vous exhorte plus particulièrement à gouverner à l'écoute de la Sagesse.

Le troisième vous fait lire les suggestions éternelles de la Sagesse.

C'est ce que je vous souhaite, sachant combien il vous faudra de confiance, de foi, de persévérance et d'Amour, pour parvenir aux débuts des résultats que le Seigneur attend de vous durant votre Septennat.

Il est primordial de savoir que tout ce que vous entreprendrez avec confiance et foi, suggéré par l'Esprit-Saint, arrivera à son terme, contre vents et marées, dès l'instant où c'est pour le bien du peuple qui s'est mis entre vos mains et qu'avec fraternité, vous et les vôtres, associerez, la partie hostile de ce même peuple.

L'un des premiers points à mettre en œuvre, est l'éducation des jeunes enfants, notamment concernant l'alimentation, dès les classes primaires :

1 – parce que l'enfant, à notre époque, entraîne ses parents vers la modification du type d'alimentation, plus efficacement que tout autre mode de persuasion.

2 – parce que cet apprentissage à bien se nourrir, diminuera à terme, les maladies et par ce fait, réduira le trou béant et inexorable des dépenses de santé.

L'urgence actuelle de régler ce dernier problème, vous fera paraître ce moyen trop long. Cependant, si vous faites le choix, avec les Hommes de bonne volonté, de suivre les suggestions de la Sagesse, vous mettrez en place les dispositifs d'avenir, avec sincérité et foi, et cela vous sera compté pour positif, et vous serez aidés dans la recherche des moyens palliatifs d'attente.

Lisez tout d'abord par vous-mêmes, un excellent ouvrage sur "l'alimentation dissociée" (selon Dr. Hay et Dr. Walb, par exemple), si vous ne connaissez déjà.

Puis, réunissez toutes les compétences dans ce domaine, pour y voir bien clair et ensuite préparer des éducateurs pour les jeunes enfants qui apprendront l'art de bien se nourrir, comme l'une des premières matières vitales de leurs connaissances de la Vie dans ce monde.

Le deuxième point important, avec la propreté corporelle, est la maîtrise de son corps par le jeune enfant, par une éducation physique adaptée et progressive, selon ses possibilités personnelles, (les méthodes douces orientales ne sont pas à négliger pour certains tempérament, de même que les arts martiaux, pour les autres).

Le troisième point important, est la connaissance de la Famille divine, dont la famille humaine est le reflet. L'Esprit-Saint le signale en troisième point, par rapport à la collectivité, parce qu'en principe, l'enfant devrait recevoir de ses parents, le début de cette connaissance, avant l'âge scolaire et que la "scolarité" ne devrait être que le complément apporté à ces enseignements.

Bien que la laïcité soit proclamée par le républicain, il serait nécessaire de prévoir un temps réservé sur la période scolaire hebdomadaire, pour que l'enfant complète ses connaissances spirituelles dans la foi de sa famille. (Actuellement ses bases devraient être revues dès le jeune âge, et inspirées universellement par l'INITIATION - lire dans les pages précédentes - note du 14 octobre 2012)

Le Dieu Un aime l'Amour que lui donne ses enfants sous quelque forme de culte que ce soit, du moment que l'Amour du prochain est respecté.

Ces trois temps forts de l'éducation du jeune enfant, devraient être chaperonnés par des psychologues scolaires, en quantité suffisante pour pouvoir dialoguer une fois par mois individuellement avec chaque enfant, au moins une heure.

L'avenir de l'humanité passe par l'enfance de demain, saine, équilibrée, confiante dans son avenir sous la main de Dieu, et heureuse de vivre, responsable de ses actes. D'où, également, la nécessité de l'approche du civisme individuel et collectif dans cet apprentissage de la vie.

Le point important suivant est la lecture, par une méthode éveillante, menant ensuite vers une lecture alliant vitesse, compréhension, mémoire (telle la méthode Richaudeau) ceci accompagnée de l'écriture.

Viennent ensuite, l'observation dans la nature et tout le milieu ambiant, l'assimilation de langues étrangères, d'autant plus facile quand l'enfant est tout jeune ; l'expression par les arts et le jeu, purement et simplement nécessaire à la détente de l'esprit et du corps.

La Sagesse ne rejette aucunement toutes les autres sciences en ne les citant pas, (Elle est mère de la patience et toujours proche des chercheurs) car l'esprit y sera d'autant mieux préparé, que tout ce qui précède aura été, en premier mener à bien.

Le rôle du psychologue scolaire sera de bien cerner les dons de chacun, pour aiguiller sans erreur, chaque enfant vers ce qui lui plaira.

Tout ce que nous exécutons avec plaisir, parce que nous aimons souvent avec passion un métier ou l'autre, nous le faisons bien et nous en sommes heureux.

Travailler dans la joie à des tâches pour lesquelles nous sommes faits, apporte un accomplissement de la personnalité et une rencontre avec la perfection et la beauté. Cela nous rapproche de Dieu, nous sommes créateurs avec Lui-même.

En ce qui concerne l'instruction dans les classes secondaires et supérieures et leur aboutissement, vous avez en main des exemples et des propositions à considérer, pour décider avec sagesse, dans un consensus de "partis" et par référendum, éventuellement ensuite, des bons choix à faire.

Pour les urgences qui se présentent à vous concernant l'emploi, le chômage, la sécurité, prenez le temps de prier, de demander de l'aide au Dieu Un. Elle ne vous sera jamais refusée si votre cœur est sincère.

Courage, devant vous, il y a des belles et bonnes actions à entreprendre et vos efforts seront récompensés par des résultats, soyez patients et plein d'Amour, comme votre frère Jésus vous l'a enseigné par l'exemple de sa vie.

Entourez-vous d'Hommes ayant la foi en ce Père bienveillant qui nous tend la main. S'il en est qui l'ont oublié, mais dont la valeur vous paraît certaine, aidez-les à retrouver cette Famille divine, exemple parfait de la famille humaine.

Grape vine 1

Extraits du Message du 11 janvier 1995 à Jean-Paul II

...La Famille divine est le modèle de la famille humaine.

Les caractères, types, des membres d'une famille sont différents ; de façon précise, dans la Famille divine, parfois nuancés dans la famille humaine.

Dans une famille unie, tout est mis en œuvre pour sauver ses enfants lorsqu'ils sont en péril. Le Père divin, dont l'Amour est conscience, bonté, beauté, vérité, prit, en chef de famille, les décisions qui s'imposaient à la suite de la révolte de Lucifer et des anges qui le suivirent par amour

Dans Sa bonté, le Père éclaira l'esprit d'hommes saints, tels que, Confucius, Bouddha… afin d'attirer les Hommes vers Lui. Lucifer troubla cet appel, en faisant en sorte, de le vider d'une partie de sa substance : "l'Homme se détachait totalement du monde pour découvrir la profondeur du mystère que lui-même constitue dans son humanité". Ceci avec beaucoup de similitudes avec ce que serait le christianisme, mais il en oubliait l'essentiel : la Présence du Père créateur.

La Mère, l'Esprit-Saint, éclaira l'esprit des Hommes du Pays du Soleil levant, en la personne sacrée d'Amaterasu. Le shintoïsme, tenta d'expliquer, ce que je m'efforce moi-même de vous enseigner : d'une part la réalité de la Famille divine, que Lucifer transforma en polythéisme ; d'autre part, la substance, cosmique, physique, matérielle qui constitue le tissu du Couple divin, formant à la suite du Big-bang, l'intégralité de l'Univers et que Lucifer, transforma en panthéisme, donnant ainsi une notion erronée de l'au-delà, truquant les cartes.

Dans le védisme, l'Homme retrouve des traces de l'explication cosmogonique, sous forme d'une spéculation à ce sujet. La Mère et le Père divins, sont présents dans ce rapprochement avec l'Homme, mais, Lucifer joue son rôle destructeur, une fois de plus, et ce qui manque à la religion védique, c'est la vision claire des fins dernières et de la vie future.

Cependant, à l'époque des Brahmanes, l'Homme prie afin de n'être pas sujet à "mourir de nouveau…"

Dans l'hindouisme, c'est le Fils éternel que nous retrouvons en Krishna ou selon les clans Râma. La pureté est le mot clef de l'hindouisme et c'est sur cette pureté ou non, que Lucifer fera déraper l'approche divine.

Beaucoup de bonnes données suivies et respectées dans cette religion. Autant de raisons pour que Lucifer s'acharne, l'hindouisme est essentiellement polythéiste. Les philosophes combinent la pluralité des dieux à l'idée d'un principe Suprême ; tendance vers le panthéisme également.

Cependant, la Famille divine désire remettre l'Homme dans la bonne voie, et la conscience qu'il existe une Trinité, formée par Brahmâ, Vishnou et Civa, est bien présente. Le culte vishnouisme se rapproche le plus de ce que nous entendons par religion au sens strict du terme.

Alors, Lucifer écarte Brahmâ (le Père) et c'est Vishnou/Krishna, qui descend périodiquement sur Terre pour sauver notre monde de quelque grave péril. Civa est la représentation de la déesse Mère, qui revêt, soit un aspect miséricordieux, soit un aspect effrayant… Cependant, Lucifer, pour masquer ces deux autres personnes de la Trinité, invente une épouse à Civa, Cakti, le masculinisant. Il divise pour régner, et les sectes sont nombreuses. Ce ne sont pas nécessairement des groupes exclusifs, moins encore, sauf exceptions, des groupes hostiles, les uns aux autres.

Les poètes du Moyen Age, ont crée le concept de "l'abandon du divin" qui ne laisse pas de rappeler celui de la grâce chrétienne. Il existe deux distinctions entre :

- "La méthode du chat", Dieu sauve l'Homme sans que celui-ci y ait part (tout comme le chat prend son petit par la peau du cou).

- "La méthode du singe", Il faut un effort personnel de l'Homme, de la même manière que le petit singe s'agrippe à sa mère pour échapper au danger.

Lucifer, bien entendu, n'est pas étranger à cette controverse provoquant des ruptures. Cependant, selon Ramanuja, on atteint la libération par diverses voies :

- par les bonnes actions – par la connaissance – par l'évocation sensible du divin.

L'hindouisme se laisse dès lors définir comme l'ensemble des moyens appropriés pour parvenir à la libération.

La controverse provoquée par les "méthodes" citées ci-dessus, nous la retrouvons chez les chrétiens. C'est l'un des chevaux de bataille, préféré de Lucifer. Pourquoi ? Parce que ces opinions semblent opposées, alors qu'en réalité, les deux se conjuguent.

En Christ Jésus, Dieu sauve l'homme sans que celui-ci n'y ait part. Toutes les portes vers la Lumière lui sont ouvertes. Cependant, il a son libre arbitre pour faire le choix de se jeter dans les bras du Père avec la confiance la plus, absolue.

Dans Sa bonté ineffable, la Famille divine est d'une patience infinie. Jusqu'à ces prémisses de la fin, que nous vivons actuellement, les karmas étaient possibles sur des planètes sœurs, pour la plupart, des cas humains. Sauf les cas très graves qui revivent toujours sur la planète où ils ont gravement offensé la Sainte Trinité. (Famille divine restreinte dans le christianisme).

Désormais, et ce jusqu'au retour du Christ Jésus, tout Homme vivra sa dernière chance de salut sur cette Terre.

Dans le judaïsme, c'est Dieu qui intervient : "N'est-Il pas votre Père, celui qui vous a créés ? "(Deut.32, 6).

Tout au long de la marche de ce peuple élu, c'est la présence du Père que nous sentons proche. Dieu a parlé à ce peuple. Dieu, Père s'est révélé dans la plénitude de Son caractère, tout en annonçant le Fils. Le Fils est venu, mais Lucifer a détourné le peuple juif de cette croyance et la présence du Fils n'a pas été acceptée par lui.

De même, Jésus a donné Sa mère pour tous les enfants de la Terre, mais par la faute de Lucifer, le peuple juif n'a vu en eux que des Saints et non les représentants de la Sainte Trinité, Famille divine, exemple parfait pour la famille humaine.(Si l’on consent à ajouter la 4ème personne, la Fille)

Cet échange d'Amour que Dieu, Père, demande à Son peuple, est la raison même d'être de la Vie.

… "Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis Yahwhe…" (Lev.19, 18).

"Je suis le Seigneur", voilà qui explique deux choses :

En premier lieu, si les âmes sont ce qu'elles devraient être, elles sont toutes parties de Dieu. Puisque l'âme d'un homme et celle de son prochain, sont toutes deux issues du même trône de Splendeur, il faut donc comprendre littéralement l'ordre : aime ton prochain comme toi-même, puisque le prochain est comme toi. Car c'est Moi, Dieu Père, qui ait créé ton âme et l'âme de ton prochain : il est donc, le même que toi.

En second lieu, si l'Amour que tu as pour ton prochain est semblable à celui que tu as pour toi, je le considère comme l'Amour pour Moi, car "Je suis le Seigneur". Si ton Amour pour lui, est semblable à ton Amour pour toi-même, alors même qu'il n'est, lui, qu'une partie infime de Moi, combien plus devras-tu M'aimer ! En effet, l'Amour pour ton prochain sera tenu pour m'être adressé à Moi, ton Dieu.

Jésus, toute sa vie a repris ces paroles du Père, et, envoyant l'Esprit-Saint, c'est toujours d'échange d'Amour dont il est question.

Je vous l'ai déjà dit, l'Amour est le sang de Dieu. De même que "l'or noir" est le sang de la Terre et qu'il est nécessaire que l'Homme cesse très vite de le puiser et de l'épuiser. De même pour l'Homme, vidé de son sang, il n'existe plus.

Les sages d'Israël disaient : "Ce n'est rien d'autre que l'abolition de la servitude envers les nations qui marquera la différence entre les jours de l'Oint et notre époque" (Sanhédrin 91b). D'après ce qu'ont dit les prophètes, nous voyons que, dans les premiers jours du Messie, un combat se produira "contre Gog et Magog" et qu'avant ce combat, un prophète se lèvera pour redresser le peuple d'Israël et pour préparer les cœurs, mais il ne viendra que pour apporter la paix dans le monde, ainsi qu'il est écrit : "Il ramènera les cœurs des pères vers leurs fils"(Mal. 3, 24).

Ce qu'Israël pense concernant sa Rédemption est vrai : il faut mettre de côté l'idée conventionnelle d'un Messie faisant soudain retentir la grande trompette et trembler les habitants de la Terre. Tout au contraire, la Rédemption commencera par susciter l'appui des philanthropes et par obtenir que les nations consentent à ce que quelques-uns des dispersés d'Israël puissent se rassembler en Terre Sainte…

Le peuple juif dit : "Nous savons que tout notre culte à Dieu revêt la forme d'épreuves par lesquelles Il nous sonde… "

Si le Tout-Puissant, revêtant le Christ, apparaissait soudainement, un jour de l'avenir, par un miracle éclatant, il n'y aurait plus d'épreuve. En quoi notre foi serait-elle mise à contribution en face de miracles et de prodiges annonçant l'appel clair et venu des cieux de se lever ? …

Lucifer est passé par-là… C'est humblement, mais énergiquement que nous devons préparer le retour du Christ Jésus, la venue du Messie de nos frères juifs et musulmans, et "l'ère du Verseau" des gnoses, qu'il va être nécessaire de comprendre maintenant. Cependant, il est nécessaire, avant cela, de comprendre l'islamisme.

Dès le départ, Lucifer intervient, d'autant plus rapidement que c'est Dieu Père, qui vient au secours de ses enfants repoussant le Christ. La doctrine du péché originel n'est pas acceptée par l'Islam. La chute d'Adam n'est pas considérée comme un péché, mais comme une erreur de jugement, et elle n’a pas entaché la race humaine par ses conséquences. Dès la création, l'Homme s'est engagé à servir Dieu.

Ce point capital, ajouté à "ne donnez donc point d'associés à Dieu", et le fait de ne pas considérer la tendresse et la proximité du Père avec l'Homme, radicalise la séparation avec nos frères en Abraham.

Lucifer à fait fort ! … Il risquait de perdre la partie !

Mais, le Père veillait et Il fait écrire à Ibn- Khaldoun, dans les "Prolégomènes" : Dieu a dit (à son prophète) : "Nous n'abrogerons aucun verset de ce livre (Coran), ni n'en ferons disparaître un seul de ta mémoire, sans le remplacer par un autre qui sera meilleur ou pareil" (Coran, S.2, V.100). Laissant ainsi la porte ouverte pour toutes les vérités que Lucifer et ses anges, retenaient pour étrangler l'Islam et la séparer de ses frères qui l'aiment… Lorsque les anges déchus se seront repentis, il suffira à l'Islam de dire d'un seul cœur et avec foi : Allâhu'akbar (Dieu est le plus grand) et le Père ouvrira sur leur cœur les vannes de la Vérité, et nous tous, chrétiens et non chrétiens, nous les serrerons très fort contre nous, dans un élan de tendresse indicible

Alors, nos frères musulmans ne diront plus : "Ceux qui associent qui que ce soit à Dieu, sont impurs, et il ne doit pas leur être permis d'entrer dans la mosquée inviolée". Ils nous prendront par la main et nous prierons avec eux le Dieu Un et Famille, parce que pour eux aussi la famille humaine est sacrée, et comme elle est le reflet de la Famille divine, ils reconnaîtront, leur Père tendre et proche, leur Mère aimante, mais ferme, leur frère, le Fils éternel, Lui qui est Parfait, et la Fille la Shekhina et ses multiples sœurs.

D'ailleurs, nous ne sommes pas si éloignés de ces penseurs se donnant le nom "d'ahl al-''adl wa al-tawhid" (gens de la justice et de l'unité divine) qui, dans la dernière partie du IIème siècle de l'hégire, estimaient : "La justice de Dieu, exige que l'Homme dispose du libre arbitre et du choix moral – autrement Dieu punirait les Hommes pour ses propres actes".

Là encore, Lucifer intervint et déclara : "Les péchés des Hommes se produisent par la volonté de Dieu, sur son désir, son ordre et par sa puissance, mais non selon son plaisir, son amour et sur son commandement, selon Sa parole".

Nous trouvons dans le Coran (S.6, V. 125) : "Dieu ouvrira pour l'Islam, le cœur de celui qu'Il voudra diriger ; Il resserre, Il rend étroit et comme cherchant à s'élever en l'air, le cœur de celui qu'Il voudra égarer".

Cette façon de voir Dieu, est commune à la foi chrétienne, et là encore, Lucifer a fait fort !

Comment pouvez-vous imaginer un seul instant, qu'un Père, qu'une Mère, qu'un frère, qu’une sœur, puissent vouloir égarer l'être, qui lui est le plus cher ? … Non, non, Dieu appelle tous les siens, l'Homme est libre de répondre, c'est la vocation de cette planète, la Liberté de la créature de la Sainte Famille divine.

Cependant, lorsque nous aimons cette Sainte Famille divine, et que nous nous sentons aimés d'Elle, nous n'avons qu'un seul désir, faire ce qu'Elle nous demande, parce que ce qu'Elle nous demande, est pour notre bien. N'appelons pas cela de la résignation ! …

Les chefs des prophètes cités par l'Islam sont au nombre de cinq (et tout dépend d'eux) : Noé, Abraham, Moïse, Jésus et Mahomet. Mahomet est leur chef… Il a confirmé la vérité de la mission des autres envoyés.

En effet, si nous considérons que Mahomet a reçu les directives du Père divin, il est le chef des prophètes, mais il ne peut être au-dessus de Jésus, parce que ce dernier est le prolongement du Fils éternel, engendré, non pas créé.

Le fait de différencier Jésus et Mohammed ibn al Hasan al–' Askari (autrement dit le douzième imam) dont la venue est annoncée : "qui remplira la terre de justice et d'équité, comme elle est maintenant pleine d'oppression et de mal", vient du fait de Lucifer.

De même que Dieu et Allah, sont des noms différents donnés à la même entité, de même pour Jésus, Krishna, Messie, Qa'im.

De même l'Esprit-Saint est la Mère divine et Marie, Mère de Jésus, Son prolongement.

Ce qui précède, amène à dire que l'Homme qui est fait à l'image de Dieu, porte en lui toutes les facettes des caractères distincts de la Trinité. La Fille ayant le même caractère que la Mère, teinté de celui du Frère.

Pour cette raison nous pouvons comprendre ce que Lucifer a savamment escamoté : Dieu, Père et Mère comportent à eux deux toutes les formes de caractères que vous connaissez sur cette planète, avec le bon et le mauvais.

C'est pour cette raison, également, qu'Ils ont engendré le Fils éternel, qui Lui, est parfait, ne Lui donnant que le meilleur d'Eux-mêmes.

C'est pour cela qu'Il règnera en la personne de Son prolongement, Jésus le Christ, en apportant la Paix, la Joie et l'Amour.

Dans les tendances des diverses religions évoquées plus hautes nous retrouvons, en dominante, le Père, et c'est normal parce qu'Il est la Vie et que sans Lui, rien n'existerait.

C'est donc à travers un cheminement commun, nous rapprochant du Père, que l'union de tous se fera, mais sans la fermeté de la Mère et la miséricorde du Fils, la matérialité de la Fille, ce chemin est semé d'embûches.

Nous devons donc, nous dont la foi, dans le Père et l'Esprit-Saint, nous a été donnée par le Fils, être les premiers à faire le geste de la réconciliation.

Pour ce faire nous devons accepter :

 I – Une vision différente de la naissance de Jésus. Dieu Père, ayant maintes fois visité ses enfants, par le don de Son propre esprit, a fait ce don à Joseph, l'époux de Marie, qui, elle-même, étant le prolongement de l'Esprit-Saint, a engendré le plus naturellement du monde, comme dans toute famille humaine, un enfant, Jésus, né de Dieu, Fils de la Lumière.

Qu'est-il de plus facile à Dieu Père, de venir habiter en Joseph ou de faire naître spontanément, un enfant divin dans le ventre de sa mère "couverte" par l'Esprit-Saint ?

Si Dieu a voulu la famille humaine à la ressemblance de la Famille divine, c'est pour que toute chose soit semblable pour les deux.

La version luciférienne étant destinée à nous séparer de nos autres frères en Dieu.

 II – De faire l'approche rapide de nos frères du "Nouvel âge", pourquoi ?

a) – Dieu Père, a délégué en ces temps, ses pouvoirs à l'Esprit-Saint, afin de sauver le plus grand nombre de leurs enfants. Et l'Esprit souffle où Il veut et comme Il veut.

C'est pourquoi ce "Nouvel âge" provoque actuellement "une transformation qui est perçue comme une aventure spirituelle, et à ce titre, le chrétien y est plus directement intéressé".

"Un défi de cette ampleur est à accueillir avec ouverture d'esprit et de cœur. Mais aussi, avec discernement, puisqu'il s'agit d'une option radicale sur le futur et d'une vision bien particulière de l'Homme".

Sainte Catherine de Sienne nous dit : "Tout chemin menant au ciel, est le ciel".

b) – De l'action directe de l'Esprit-Saint, Mère aimante, mais ferme, ce qui monte de partout, c'est une conception spirituelle de l'Eglise, directement animé par l'Esprit-Saint (Jésus avait annoncé la venue de l'Esprit-Saint dès Son départ, afin qu'Il complète toute Vérité), et non plus dirigée par une caste sacerdotale, vivant l'Evangile de Jésus qui seul nourrit et unit, et n'obéissant plus aux dogmes qui dessèchent et divisent.

Il apparaît donc clairement que la religion du "Nouvel âge", risque de se jouer "hors-Eglise" et sera d'inspiration gnostique, l'Esprit-Saint donnant les connaissances complémentaires annoncées par Jésus.

Ce "hors-Eglise" n'est pas souhaité par la Famille divine et il ne faut pas briser, par un refus de comprendre, cet accès à l'élan vital, cette "impulsion créatrice fondamentale" (Bergson).

c) – Il est nécessaire à tout Homme dont la foi est en Christ de comprendre que la Mère et le Fils ont le même but et des moyens, peut-être un peu différents, mais ce but est de rapprocher les Hommes du Père, Source de Vie et dont l'Amour est le sang.

J'insiste, "les esprits des Hommes perçoivent les causes secondes, mais seuls les prophètes perçoivent l'action de la cause première".

Teilhard de Chardin nous dit : "la réalité à un dedans aussi bien qu'un dehors".

Il est vrai que Jésus, le Parfait, est la voie du salut de l'Homme. Mais, devant un certain "blocage" des Hommes face aux dogmes et à certains carcans, il a été nécessaire pour l'Esprit-Saint, d'ouvrir des portes inconnues vers l'Au-delà, afin que le retour au chaos ne se produise pas.

Et cette ouverture faite, une fois les individus convaincus du besoin d'un changement, ils seront aptes, en effet, à trouver rapidement les solutions.

Ceux-là mêmes qui prennent part à la transformation, seront modifiés par le seul acte de participation.

Durant les vingt et une années, des délais seront donnés pour la "transformation", pour que ceux qui y participent d'un cœur pur ne soient pas pénalisés par "le mal" en cherchant "le bien".

Pour ceux dont l'esprit est pervers, il y aura beaucoup de patience, mais qu'ils ne se trompent pas, aucun de leurs gestes n'échappera au regard de Celle qui leur donne leur chance et qui représente la Justice et l'Equité.

Le père Vernette, dans son livre traitant du "Nouvel âge", donne les "outils de discernement" nécessaires au chrétien pour aborder ce Nouvel âge, notamment : chapitre III, pages 95 à 98 – chapitre IV, pages 152 à 157…etc.

C'est donc à travers notre foi en Christ Jésus, que nous prendrons ce qui est bon dans ce mouvement, et rejetterons ce qui est mauvais. N'oublions pas qu'en 1970, Lucifer, n'avait pas encore ployé les genoux et demandé miséricorde, que tous ses anges étaient derrière lui. Les temps ont changé et certaines promesses du Nouvel âge, qui peuvent nous paraître, à nous chrétiens, comme venant directement du serpent antique, vont se retourner contre ceux qui les employaient pour leur bénéfice propre.

"L'objectif premier du Nouvel âge est l'instauration d'une Unité mondiale par laquelle tous les systèmes politiques et religieux seront placés sous une même et unique autorité : One World".

"Or la Bible révèle (Ap. 13 – 17) que ce projet est typiquement l'un des signes précurseur de la venue de l'Antéchrist".

Cela aurait pu se produire, comme l'Apocalypse de Jean le décrit, si précisément, cette vision du saint, n'était destinée à la réduire à néant. Antéchrist, en réalité, ne veut pas dire, qui combat le Christ, mais qui le précède, lui ouvre la voie, prépare les cœurs, et il ne tient qu'à nous, gardiens de la foi en Christ, d'y veiller.

Le chiffre de la Bête, citée dans l'Apocalypse, est le 9, ce chiffre est le mien humainement et je suis la servante du Seigneur. La totalité du danger s'écartera d'elle-même, lorsque les anges déchus seront retournés dans le giron du Père. A nous d'agir, Saint-Père.

d) – Les multiples réseaux composant le "Nouvel âge" soutiennent en corollaire l'avortement, les plans d'insémination artificielle, de limitation imposée des naissances, d'eugénisme et d'euthanasie.

Il est évident qu'il faut rejeter en bloc cette façon de voir l'avenir, sauf une, pour un laps de temps durant lequel, la notion de famille unie humaine refera surface. Il s'agit de la limitation imposée des naissances par la contraception ou à cause du Sida, par les préservatifs.

L'Amour au sein d'une famille unie, est le meilleur exemple pour la jeunesse et son avenir. Il est certain que vingt et une années ne seront pas de trop pour parvenir à ce changement. Nous devons donc aider cette jeunesse avec les moyens appropriés physiquement, tout en lui apportant spirituellement des bases saines et nouvelles, bien qu'ayant l'empreinte du passé et empruntées à ce dernier. La revalorisation de la famille, à l'image de la Famille divine, est l'un des premiers buts à atteindre et à mettre en œuvre.

Pour me résumer sur le Nouvel âge, il était dangereux avec Lucifer comme guide, il devient un outil précieux de reconquête, dès que les anges déchus reviennent au Père céleste. A nous de les aider, nous nous aiderons nous-mêmes, à voir clair dans le bon et le mauvais de cette "nouvelle religion".

Je précise : une partie de la vision fantastique de l'histoire du monde que propose le théoricien de la gnose nazie, Alfred Rosenberg, dans le Mythe du XXème siècle, concernant le mythe du sang, principe mystique et structurant de ce qui apparaît comme une nouvelle religion, n'est autre, qu'une mystification de Lucifer. Ceci pour que l'Homme ne comprenne pas la véritable importance du Sang de Dieu, l'Amour, qui fait vivre Dieu et par-là même, l'homme. Ce flux et ce reflux vivifiant sont occultés dans le New âge, par la notion de conscience, qui existe, bien entendu, mais naturellement liée à la bonté, beauté, vérité, baignant dans l'Amour.

III – Je voudrais aborder, l'action de louer et de prier, comme précisément le moyen de ce flux d'Amour vers le Dieu Un et Famille D'aucun, pourrait penser, que ce besoin d'adoration, de la recevoir, nous fait trouver ce Dieu orgueilleux de Lui-même, et cela détournerait un certain nombre de Lui !

Cette pensée, insufflée par Lucifer, peut être rejetée rapidement, lorsque nous comprenons que la louange et la prière en nous mettant en contact direct avec Dieu, le nourrissent littéralement, puisque l'Amour, comme le sang, charrie le principe même de la Vie. Vie spirituelle et matérielle, à la fois, aussi bien pour Dieu que pour l'Homme.

Ce choix de mode "alimentation" a été fait par le Couple divin, lors de la décision du Père de sortir du chaos, lequel ne veut pas dire néant, mais richesse non engendrée et encore incréée de Dieu.

Il faut encore savoir ceci : la moindre petite attention de l'homme, son enfant chéri, à l'égard du Père très tendre et sensible qu'est Dieu, le comble de joie et de bonheur, le fait revivre

Ce flux aussitôt apporte le reflux. Il est proche, si proche et à la fois si lointain, parce que l'Homme ne veut pas comprendre à quel point il est lui-même, semblable au Père, dans son comportement journalier. C'est une des traîtrises de Lucifer, de placer Dieu sur un autel inaccessible à l'Homme.

Si vous saviez comme Il est proche, en ce moment, ce Père Bien-aimé, vous pourriez le toucher du doigt ! …

 IV – Vous devez connaître mes intentions d'agir :

– une part de suggestions, car sans sa liberté l'Homme de cette planète, n'est rien…

– une part d'incitation à la réparation des torts causés, avec l'indication des moyens pour y parvenir,

- la patience, la fermeté, la justice et l'Amour, pour aider la mise en œuvre des redressements nécessaires à parfaire le salut de l'humanité dans l'esprit du Christ Jésus, Prince planétaire, incontesté, prolongement du Fils éternel...

Grape vine 1

Suite

Eyes3 mic 2

Table des matières

I Haut de page - Chapitre X - Extrait I I

Grape vine 1

Copyright by Micheline Schneider - Chapitre X – Extrait I– HELVETIE - VEVEY –  1994/1995- Extraits de quelques courriers

 "La première et merveilleuse histoire d'Amour du monde ou Hologramme d’une VIE humaine pour une Entité Divine" 

Date de dernière mise à jour : 05/07/2020