Quatrième partie L'Amour - 1981 - 1994

Eyes3 mic

CHAPITRE IX - Les ténèbres s’illuminent – 1987-1988-(14-02)- 1994

Extrait VIII- HELVETIE - BLONAY - 1993 - 1994

Grape vine

BLONAY - 1993

Les commandes des collections d'été passées courant septembre 1992 arrivèrent. Sans connaissance réelle des ventes possibles dans ce magasin nous réalisâmes dès novembre 1992 que nous avions passé trop de commandes de marchandise vestimentaire et demandâmes, quand il en était encore temps, l'annulation d'une partie de ces dernières. Malgré cela nous avions bien du mal à rentabiliser cette petite entreprise.

La conjoncture mauvaise dans toute l'Europe, se retrouvait également ici, qui n'était pas le Pays de Cocagne que d'aucun imaginait ! ... Beaucoup d'étrangers, Espagnols, Portugais, Italiens, acheteurs de jolis vêtements d'enfants, repartaient dans leur pays respectif à la suite d'une modification dans le système des retraites en Suisse. Il fallait désormais qu'ils attendent l'âge de la retraite pour toucher cette dernière, alors qu'au préalable, ils pouvaient l'empocher dès l'instant où ils repartaient vivre dans leur pays d'origine. Ce fut une sorte d'exode d'une grande partie de la population. Notre commerce en fut directement concerné. Le chômage progressait dans notre pays d'accueil et le pouvoir d'achat diminuait pour tous. Les invendus devenaient un lourd stock à gérer en solde de moins en moins rémunérateur. L'avenir nous semblait bien sombre et nos dettes difficiles à diminuer.

Grape vine

Notre fille Sophie perdit son mari Renaud le 16 mars, à la suite d'un long martyr dû au sida. Son avenir n'était guère assuré et nous avions également une dette envers  elle, suite à un prêt d'aide par son mari.

Une partie des présentations de collections d'hiver comme d'été se faisaient à Paris, ce qui nous donnait l'occasion de faire une tournée familiale. Ceci se réalisait, malgré que nous prenions tout doucettement de l'âge, en un temps record, trois jours : voyage en voiture aller et retour, visite à ma maman qui était dans une maison de retraite à Montrichard, rencontres avec nos enfants et nos sœurs, en différents points de Paris et de ses environs le soir, collections en arpentant les salons toute la journée.

L'été 1993 nous vit accueillir nos enfants et petits-enfants pendant leurs vacances, certains en juillet, les autres en août. Malheureusement nous ne pouvions fermer notre commerce, notre gagne pain nécessaire à la subsistance au jour le jour ! Nous leur demandâmes même une participation pour la nourriture car les temps étaient durs !...

En septembre venus à Paris pour le choix des collections de Printemps, nous passâmes embrasser nos enfants, j'ai juste une petite photo avec Noé, mais sans doute notre passage était-il si rapide que Romain et Nathan étaient encore à l'école. Une visite aussi courte à maman, car le temps nous était compté.

Lorsque nous venions en France pour les achats, Marie-José et Jean-Claude avaient la gentillesse de nous accueillir chez eux pour nous éviter des frais d'hôtel. C'est ainsi qu'en fin d'année ils firent une grande fête invitant nos enfants de la région parisienne, les enfants d'Irène et de Caroline. Lesquels Caroline et Jacky étaient présents. Au préalable nous passâmes chez Sylvie et Isabelle.

Grape vine

La fin d'année 1993 n'avait pas été mirobolante, juste une amélioration au mois de décembre qui nous aidait un peu aux règlements de nos nombreuses échéances. Le rythme du travail de magasin reprenait, la préparation du bilan en ce dé

but d'année, les collections de l'hiver à prévoir... Les rencontres familiales réconfortantes, mais toujours présents, le souci de l'argent rare, de celui non récupéré nous ayant entraîné dans une procédure, de celui dû à la famille, des échéances repoussées avec l'accord des fournisseurs ...

Pour me réconforter je regardais avec plaisir notre maison dont le plantes, réparties un peu partout, avaient prospérées du fait de l'ensoleillement dont nous jouissions. C'est ainsi que je fis le tour de la maison pour en garder le souvenir en images, j'ai toujours beaucoup aimé les plantes et les fleurs tant au jardin que dans la maison.

Grape vine

BLONAY - 1994

Notre métier était prenant et les mois passaient accompagnés des soucis d'échéances auxquelles faire face. Je dus souvent faire des courriers pour demander des délais à nos fournisseurs, qui heureusement, dès l'instant où cela était demandé en temps et en heure avec des propositions nouvelles, étaient acceptés. Moralement j'avais l'aide de notre groupe de renouveau charismatique, toutes des personnes très sympathiques.

Courant février, lors d'un déplacement à Paris pour les collections d'été, Sylvie me remit des photos de l'année passée restées dans son appareil photos, j’en récoltais de tous les membres de la famille pour nous accompagner dans les mois de solitude.

Nos difficultés financières nous amenèrent à prendre la décision de prendre un logement plus petit, moins couteux et nous permettant de nous rendre à pieds au magasin..

Notre nouveau logement étant plus petit et nous dûmes envisager de nous séparer de quelques meubles en les mettant en dépôt-ventes à Vevey, c'est ainsi que dans un premier temps nous nous séparâmes de la table octogonale que nous avions achetée pour Blonay, des deux lits pour invités. L'appartement de Vevey avec un local à demi étage qui nous permis d'y mettre deux meubles et quelques autres objets ainsi que le petit fouillis que l'on a habituellement dans une cave.

Le tout était de faire de ce petit appartement quelque chose d'agréable et viable, ce qui nous amena par la suite à vendre nos deux fauteuils de cuir assez encombrants et la tête de lit qui était une barrière de communion d'église et que je remplaçais alors par du tissus froncé, allant avec les rideaux venus de La Chesnaye.

La cuisine en rotonde donnait sur l'entrée et le salon par une paroi de verre qui l’éclairait en partie, une fenêtre donnait sur l’escalier intérieur de l’immeuble très lumineux lui-même. Le salon, notre chambre et le bureau recevaient le jour sur le passage allant de l’entrée de l’immeuble vers le bord du lac que nous pouvions admirer de près de nos fenêtres. Ce logement était au troisième étage, avec ascenseur, et comportait outre les pièces déjà citées, une salle de bain et WC, une salle d’eau et WC ainsi qu’un logement pour les machines à laver et sécher, couloir et placard.

Grape vine

-"A Vevey je faisais partie du groupe  de Renouveau Charismatique, appelé Bethléem. Ce groupe décida de mener à partir du 3 mai 1994, chaque semaine et pour sept semaines, "des rencontres éclairées et louangeuses pour prier et implorer de devenir l'instrument utile du Seigneur. Ce jour du 7 juin 1994, apogée de ces réunions, nous devions prendre personnellement et devant un témoin, un engagement solennel envers l'Esprit-Saint d'être disponible pour agir selon Sa Volonté et Sa Sagesse. Je m'y engageais, sans arrières pensées, parce que le cadre et l'esprit de l'engagement étaient conformes à ma formation religieuse de base. Je reçu cette "EFFUSION DE L'ESPRIT" bien décidée à poursuivre la mission qui m'avait été suggérée dès le 20 avril 1994 : l'achèvement de "La sixième Révélation"

-"Le 7 juin 1994, jour de l'anniversaire de mon mari, se trouvait être aussi l'échéance des trois ans et demie que IO, le maître spirituel de nos ex voisins de Jaugy à Gièvres, m'avait annoncé comme nouvelle possibilité de répondre, OUI, une fois encore, à CELUI QUI EST LA VIE. Cette force au fond de moi, cet Amour et la Confiance qui découle de la Présence Divine en Soi, ne dictèrent les courriers que j'adressais sous l'inspiration de l'Esprit. Je vous citerai ces courriers en choisissant ceux qui restent d’actualité."

Grape vine

En septembre, lors d’une "descente" à Paris pour les achats de printemps, nous fîmes la tournée des petits et grands enfants.

Lors d’une visite de Philippe et de ses enfants à Vevey en novembre, nous fêtâmes l’anniversaire de Marine le 19, une grande fille de six ans ! Couchages prévus à la Maison des jeunes de Vevey, ne pouvant plus loger la famille désormais.

Pour la fin d’année nous passâmes les fêtes de Noël chez Christine et Eric à la Rochelle où ils habitaient depuis quelques mois.

Grape vine

Suite

Eyes3 mic

Table des matières

I Haut de page - Chapitre IX - Extrait VIII I

Grape vine

Copyright by Micheline Schneider - Chapitre IX – Extrait VIII– HELVETIE - BLONAY – 1993 - 1994

 "La première et merveilleuse histoire d'Amour du monde ou Hologramme d’une VIE humaine pour une Entité Divine" 

 

Date de dernière mise à jour : 07/06/2020