Sixième partie - Où la physique quantique explique mieux la nature de la Lumière-2014/2020

Eyes3 mic 2

Chapitre XI - Sur les hauteurs la Lumière éclaire mieux

Extrait XII – 2065 – Une rencontre qui ouvre des horizons

Grape vine 1

Une quinzaine de jours s’étaient écoulés lorsqu’Eddie fit savoir à Mickaëla que son fils avait obtenu un rendez-vous pour elle avec son ami Raphaël. A la suite d’une conférence que ce dernier donnait à Montréal, il serait disponible une heure environ.

La frontière canadienne n’était pas très loin de leur ville et Eddie proposait de l’accompagner, il lui présenterait ainsi son fils et désirait lui-même faire connaissance avec ce fameux homme dont Bruno lui rabattait les oreilles même au téléphone.

La conférence était en semaine et cela obligeait Eddie à organiser ses équipes en conséquence, espérant qu’aucune affaire difficile ne l’obligerait à y renoncer, du moins pour lui-même, car il pouvait donner un congé à Mickaëla.

Cette nouvelle survolta Mickaël lorsqu’elle l’apprit, car si elle connaissait quelques détails de l’homme en question par son précédent karma, elle réalisait qu’il devait avoir 109 ans et c’était très impressionnant.

Elle tentait de rassembler dans les écrits reçus, ce que cet homme avait tenté de faire au cours des années 2018-2020, et réalisait qu’elle ne savait pas grand-chose en réalité, à part qu’il avait découvert la Théorie Unifiée de l’Univers en 2012 et la manière dont Celle-ci s’entretenait avec lui se résumait dans le fait qu’Elle lui expliquait les vérités à connaître par l’écriture de phrases françaises formant un total avec la valeur de chaque lettre, le chiffre neuf. Exemple :

LE NEUF EST LA CLE DE TOUT = 225 = 9

LA THEORIE UNIFIEE SE DEVOILE ELLE-MEME A QUI EST AUSSI PURE QU’ELLE =621 = 9

L’actualité du jour en semaine du rendez-vous prévu, les laissa dans la possibilité de s’y rendre sans problème urgent à couvrir. Eddie vint chercher Mickaëla à sept heures trente afin de faire le parcours en toute tranquillité. La conférence durait une heure trente et commençait à quatorze heure trente, ils auraient donc le temps de déjeuner en arrivant à Montréal. La route fut bonne, tout fut fait dans les temps, ils arrivèrent dix minutes avant la fin de la conférence, regrettant de n’avoir pas pu y assister. Bruno les attendait à l’entrée et les accompagna vers le salon où des rafraichissements étaient servis à ceux qui désiraient s’entretenir avec le conférencier quelques instants ou plus.

Mickaëla aurait mieux aimé aller directement dans la salle afin de n’être pas surprise par l’aspect du conférencier et surtout écouter ses propos, mais Eddie voulait lui présenter son fils et elle due les suivre à regret.

Cette première rencontre se fit simplement, un peu comme s’ils s’étaient toujours connus, cela parut étonner Eddie, mais il réalisa que son fils faisait partie du karma précédent de la jeune femme et que cette spontanéité était somme toute normale. Il pensait toujours, malgré lui, au risque qu’il avait entrevu de cette rencontre à cause de la différence d’âge entre lui et Mickaëla. Il repoussa cette pensée, et ils échangèrent quelques banalités sur le temps, la route, etc.

Des applaudissements copieux envahirent leurs oreilles leur annonçant la fin de la conférence. La salle fut envahie par un grand nombre de personnes, visiblement enthousiastes qui entouraient le conférencier. Celui-ci apparut enfin aux yeux de Mickaël qui eut du mal à croire que l’homme qu’elle regardait avait un âge aussi canonique. En effet, l’ami de Bruno donnait l’impression d’un homme dans la soixantaine et non pas de cent neuf ans. Malgré son âge ses cheveux foncés étaient largement clairsemés de fils d’argent, mais son teint était frais, peu ridé et l’œil noir vif et brillant. De belle taille, mais svelte, de type méditerranéen, mais cela Mickaëla s’y attendait, puisqu’il était Corse.

Il serra de nombreuses mains, répondit à maintes questions, leva sont verre en compagnie de quelques-uns, tout en se rapprochant du groupe que formait son ami Bruno, le père de celui-ci et Mickaël.

Il salua les dernières personnes en les priant de l’excuser, qu’il avait un rendez-vous et ne voulait pas faire attendre ses visiteurs.

En galant homme il tendit la main à Mickaël, la regardant au fond des yeux avec un sourire que l’on aurait pu qualifier d’affectueux. Il serra la main d’Eddie, lui disant combien il était heureux de connaître le père de Bruno, lequel il embrassa chaleureusement. Raphaël les entraîna vers une table et des fauteuils confortables, commandant à un serveur des rafraîchissements. S’étant assis, ils échangèrent quelques mots sur la route et la circulation pour arriver jusqu’à la salle de conférence, le temps que les coquetels de fruits soient déposer sur la table. Ceci étant en place il se tourna vers la jeune femme et lui dit :

-« Effectivement tu ne ressembles pas à la mémoire que j’ai de toi dans ton karma précédent. Les quelques photos que j’ai eu de Michaella sous les yeux, ne l’ayant jamais rencontrée en plus de vingt ans d’échange épistolaire sur Internet, représentait une femme qui aurait pu être ma mère, brune à l’origine, éclairée par des cheveux grisonnants, le regard brun, charmante à regarder, ajouta-il avec un clin d’œil aux deux hommes. »

Mickaël sourit et dit :

-« Je ne connais pas le visage de mon karma précédent, mais j’ai reçu beaucoup de détails de la vie de Michaella, et quelques-uns de vos échanges notamment sur la Théorie Unifiée de l’Univers, et j’aimerais bien en savoir davantage sur votre action à cette époque-là ? »

Raphaël sourit un peu tristement et dit :

-« Oui, a cette époque, comme tu dis, j’ai beaucoup tenté de faire évoluer les choses et la vision de la vie à venir, mais la France ou je vivais n’était pas prête à entendre des paroles de raison, ou, du moins, ses dirigeants trop imbus d’eux-mêmes et chapeautés par de nombreux aliens, dépourvus de morale, et suceurs, non pas de sang mais, d’ADN pour se donner un semblant de vie réelle. Un certains nombres d’êtres humains sur la Planète Terre étaient près à aller de l’avant, mais leur nombre à cette époque n’était pas assez suffisant pour faire basculer toutes ces vies humaines trompées depuis la nuit des temps, dans une autre vision de ce qu’est la Vie Divine, faite d’Amour et d’intérêt pour les autres. Les autres étant de la même manière qu’eux-mêmes des êtres de Lumière, encombrés dans les voiles de l’illusion et n’essayant pas d’en sortir, abusés par ceux qui les tenaient sous leur joug ! »

Mickaëla demanda : « Pourquoi avez-vous choisi le Canada pour vos conférences ? » Elle ne pensa pas employer le tutoiement avec un homme de cet âge !

-« Parce que c’est un Pays ouvert au changement et à la spiritualité. J’ai visité un certain nombre de Pays, rencontrant des âmes pleines de compréhension et prêtes à évoluer dans le sens que je leur indiquais. Mais comme je vous le disais, il faut que la balance pèse de ce côté de façon conséquente pour mettre en place l’avenir que je préconise. J’ai beaucoup d’espoir, et encore beaucoup de Pays à visiter et convertir à mon point de vue. Cela aurait été plus facile en ayant un exemple convaincant, comme je désirais le faire avec la France. »

Eddie s’introduit dans la conversation en demandant : « Pouvez-vous nous expliquer ce point de vue ? »

Raphaël le regarda avec une certaine sévérité dans le regard et lui répondit :

-« Ce ne sont pas des questions que l’on traitent à la légère et en si peu de temps. Si Michaella a retransmis à cette autre Mickaëla, les échanges que j’ai eus avec elle, vous pourrez vous faire une idée de ce que je veux créer sur cette Planète si l’on m’en laisse la possibilité. Le risque, si je ne peux réaliser cela rapidement maintenant, c’est la disparition des hommes sur la Terre qui se produira à brève échéance, Hawking l’avait prévue et la date approche à grands pas. Je dis bien les hommes, non les femmes, car il y a beaucoup d’espoir à mettre en elles. »

Eddie parut surpris et à la fois crédule et cela se concrétisa par un regard narquois et une question plutôt maladroite, jugea Mickaëla !

-« Mais qui êtes-vous pour prétendre cela ? »

Raphaël eu un regard de compassion vers Mickaëla et Bruno et répondit :

-« Et bien voilà, le pourquoi de la difficulté, vous réagissez comme beaucoup, malheureusement, les hommes surtout. Bouleverser leur petite vie par des changements radicaux les inquiètent tout de suite, c’est pour cela qu’ils disparaitront, s’ils ne veulent faire l’effort de comprendre ce que nous sommes réellement, des êtres de Lumière depuis la nuit des temps, se préparant après des expériences dans un véhicule terrestre qui est le corps, à rejoindre le Champ d’Energies Unifiées qui Est notre Créateur (trice). J’ai reçu, à travers la Théorie Unifiée de l’Univers le moyen d’échanger avec notre Matrice de Vie, qui m’indique comment aider les humains à ascensionner vers Elle. »

Eddie paraissait abasourdit, Michaëla et Bruno savaient de quoi Raphaël parlait et étaient inquiets de l’attitude d’Eddie.

Cependant, Eddie, voyant les regards lancer de concert par ses deux compagnons, réalisa son incorrection et dit :

-« Excusez mon exclamation, je désire comprendre, pourrions-nous nous revoir tous ensembles et recevoir les explications nécessaires pour que j’admette votre point de vue ? »

Raphaël sourit et lui dit : « D’accord, nous prendrons notre temps une autre fois, recontactez-moi lorsque cela sera possible et si je suis encore dans les parages, je vous expliquerez tous les changements à réaliser pour modifier la catastrophe qui attend les mâles de cette Planète s’ils n’évoluent pas. »

Raphaël pris congé de ses visiteurs, apparemment il était attendu en ville.

Eddie fut un peu déçu et voulu lancer Mickaël dans des explications, mais celle-ci refusa, car elle n’était pas certaine d’avoir tous les éléments en mémoire et même dans les textes que la Shekhina-Michaella lui avait transmis.

Ils reconduisirent Bruno jusqu'à son domicile, promettant de le recontacter pour une prochaine rencontre. Ils reprirent le chemin du retour, l’un et l’autre silencieux. Eddie à la fois décontenancé et furieux, Mickaëla songeuse et dubitative sur la suite des évènements.

Grape vine 1

Suite

Eyes3 mic 2

Table des matières

I Haut de page – Chapitre XI – Extrait XII I

Grape vine 1

Copyright by Micheline Schneider – CHAPITRE XI - Extrait XII – Une rencontre qui ouvre des horizons

 "La première et merveilleuse histoire d’Amour du monde ou Hologramme d’une VIE humaine pour une Entité Divine" 

 

Date de dernière mise à jour : 30/08/2020