Sixième partie - Où la physique quantique explique mieux la nature de la Lumière-2014/2020

Eyes3 mic 2

Chapitre XI - Sur les hauteurs la Lumière éclaire mieux

Extrait VII – HAMMAMET – 2017 – Quelques messages – 5

L'Avenir est là - Et maintenant... Qu'allons-nous faire ?

Grape vine 1

HAMMAMET - 2017

Je reviens un moment sur la dernière partie de l’année 2016. A cause de mon hospitalisation fin octobre et des divers frais annexes qu’elle avait entraînés en novembre, nous dûmes demander de payer nos impôts en deux fois, partie sur 2016 et l’autre début 2017 lorsque nos retraites trimestrielles arriveraient. De ce fait, le projet d’être opérée pour réparée ma prothèse de hanche droite faiblissant  de plus en plus  nécessaire, se présentait mal. Jacqueline et Jacques m’assurèrent qu’ils m’offraient l’intervention et que je fasse les démarches en temps voulu dès 2017.

De ce fait, dès le 9 janvier 2017 je consultais le chirurgien que m’avait conseillé notre généraliste et voisine Nathalie pour envisager cette opération au plus tôt. Mais c’était compter sans le fait que notre passage, le premier janvier au restaurant qui avait si bien cuisiné la langouste de Noël, m’avait valu des diarrhées depuis ce jour là et que pendant près de trois mois j’étais incapable de quitter la maison pour être opérée tant que ce problème ne serait pas résolu, ce qui fut hélas très long, puisque l’intervention ne se fit que le 17 mars, le chirurgien ayant eu un congrès qui avait également repoussé la date.

Ici quatre jours de clinique et débrouille toi chez toi !... N’ayant pas comme les Tunisiens une famille nombreuse toujours prête à donner le coup de mains, nous dûmes demander à Faouzia, qui était notre ménagère de l’époque, si elle pouvait rester la nuit quelques temps et faire plus d’heures dans la maison. Ce qu’elle fit avec beaucoup de gentillesse moyennant finances naturellement. Il fallait passer le bassin la nuit comme le jour pendant une quinzaine de jours. Dans l’ensemble cela se passa assez bien, le kinésithérapeute venant régulièrement pour la rééducation. Malheureusement, mes os étant très fragiles, le chirurgien avait dû sceller le travail de réparation au mieux pour que cela tienne et l’ensemble étant très conséquent. Je ne retrouvai jamais la même motricité et la douleur resta plus ou moins présente.

Nous avions proposé à Faouzia de travaillé à demeure, mais étant mariée, elle préférait rentrer chez elle le soir, nous le comprenions. Nous lui expliquâmes que nous cherchions une employée de maison et avec un mois de préavis nous lui paierions un mois de vacances, ce qui vous paraîtra logique, mais qui n’est pas toujours fréquent ici !...

Nous trouvâmes une Tunisienne mariée et mère de deux grands enfants qui voulait bien rester coucher le soir en rentrant seulement le week-end chez elle, son mari étant sans travail. Sa rentrée était prévue dès le départ de Faouzia, mais la veille elle nous téléphona qu’elle était tombée dans l’escalier chez elle et fracturée le bassin. Etant passée par là moi-même je compris qu’il ne fallait pas compter sur elle avant longtemps. L’une de nos voisines, Houda, nous proposa une personne qu’elle connaissait, mais jouant de malchance  le jour ou elle devait commencer, un membre de sa famille décéda et ne prévint même pas qu’elle ne viendrait pas.

Nous mîmes des annonces et le défilé téléphonique commença, plusieurs hommes, alors que nous avions indiqué une femme, des couples, puis une jeune veuve se présenta. Moussi resta un mois mais elle dû nous quitter sa mère étant hospitalisée et étant la seule « libre » pour s’en occuper à Tunis, ses frères et sœurs étant mariés avec des enfants.

Nous reparlâmes à Houda de la personne qu’elle connaissait, mais celle-ci, finalement, se mariait et restait à Tunis. Par contre ses voisins avaient un couple d’Ivoirien à leur service, lequel connaissait des jeunes femmes qui cherchaient du travail. C’est ainsi qu’Odile, que nous nommâmes Babette à cause de son nom de famille, devint notre employée de maison, bien logée dans la chambre parentale. Elle allait le samedi après-midi et le dimanche chez sa sœur ou à Tunis chez son frère, avec une amie qui travaillait aussi à Hammamet. C’était une brave fille, très pieuse à la manière africaine, et tout ce passa bien avec elle. Nous tentâmes de lui faire faire une carte de séjour,  mais c’était très compliqué. Une astuce de son Consulat devait lui permettre d’en avoir une moyennant finance, un trafique qui ne nous semblait pas clair avec une école qu’il fallait payer…

Dans la même période nous constatâmes sur notre Diabolo qui avait depuis fin juillet 2016 au museau une grosseur comme une piqûre d’insecte, que celle-ci prenait de l’ampleur et devenait un cancer. Un soigneur du coin tenta des remèdes de plantes diverses, mais l’amélioration attendue ne vînt pas. Entrant dans la phase de souffrances, le vétérinaire nous conseilla de les abréger, car en Tunisie il n’y avait pas de possibilité de traitement anticancéreux pour les animaux. Ce que nous fîmes, avec le chagrin que l’on imagine, le 11 avril 2017.

Entre temps la vie continuait dans la famille et quelques clichés venaient nous parler des uns et des autres. Le 28 janvier de charmantes images du petit Lucas fils de Sylvain et petit-fils de Philippe, Lucas et sa maman et avec sa girafe Sophie.

Reçu de Bruno pour le mardi gras ses trois filles déguisées, Harlowe en princesse, Brook en petit chat et Scarlett en licorne. Et les trois filles et leur maman Kristen -

Après le décès de notre Diabolo, Richard qui avait déjà fait des projets, dès qu’il avait su que notre pauvre chien n’en avait plus pour longtemps à vivre, dans le but d’un nouvel accueil, se mit fébrilement en recherche. Un Braque Hongrois, le tentait étant donné la gentillesse de Diabolo, n’en trouvant pas de disponible rapidement, il se tourna vers un Braque de Weimar, race de chien que nous avions toujours beaucoup aimée. Il fit une première découverte intéressante mais le problème de la vaccination de la rage, retardait beaucoup la recherche du chiot. Il chercha une autre solution qui se présenta avec de nouveaux inconvénients. Le producteur proposa à Richard de conduire le chiot Weimar à Orly lorsque Richard lui annonça la chute qu’il avait faite sur l’épaule, de ce fait il ne pouvait pas conduire pour aller en Anjou chercher le nouveau Nelson que nous avions déjà baptisé ! Mais la compagnie d’aviation nous annonça qu’elle ne prenait pas les chiens d’un certain poids avec la cage en soute et Richard avait réservé sans que cette spécificité ne lui ai été donnée à temps ce qui stoppa net la recherche de ce chiot et nous fit nous tourner vers les possibilités que nous proposait la Tunisie.

Une petite vie nouvelle fleurie au Canada - Mariage et visages familiers jusqu'à juillet, nous valut l’envoi de nouvelles photos.

Naissance de Gabriel le 23 mai avec Marine sa maman. Dominique, Philippe et son petit-fils Gabriel. Les grands-parents avaient fait le voyage pour voir toutes ces petites frimousses, dont celle de Lucas avec sa maman et Sylvain.

Au mois de juillet les trois filles de Bruno en colonie de vacances, de vrais petits diablotins en folie !

Un Braque Hongrois tentait Richard, mais n’en trouvant pas de disponible rapidement, il se tourna vers un Braque de Weimar, race de chien que nous avions toujours beaucoup aimée. Il fit une première découverte intéressante mais le problème de la vaccination de la rage, retardait beaucoup la recherche du chiot. Il chercha une autre solution qui se présenta avec de nouveaux inconvénients. Le producteur proposa à Richard de conduire le chiot à Orly lorsque Richard lui annonça la chute qu’il avait faite sur l’épaule, de ce fait il ne pouvait pas conduire pour aller en Anjou chercher le nouveau Nelson que nous avions déjà baptisé ! Mais la compagnie d’aviation nous annonça qu’elle ne prenait pas les chiens d’un certain poids avec la cage en soute et Richard avait réservé sans que cette spécificité ne lui ai été donnée à temps se qui stoppa net la recherche de ce chiot et nous fit nous tourner vers les possibilités que nous proposait la Tunisie.

Richard repartit en recherche et trouva un élevage de Braque Allemand au Nord de la Tunisie. L’éleveur nous scanna quelques petites photos de la portée et des parents. Notre choix s’arrêta sur le chiot le plus marron, avec un minimum de taches et qui ressemblait à sa mère. Dans ce Pays les chiots sont enlevés à leur mère rapidement pour qu’ils ne leur abîme pas les tétons et ses pauvres petits sont sevrés à six semaines, vendus à un mois et un jour. Nourris de lait mélangé d’œuf et de pain. Quand j’ai su cela j’ai vite demandé au vétérinaire ce qu’il en pensait et si je pouvais donner de la nourriture de bébé en grains. Il me confirma que c’était préférable en ramollissant les grains. Au début je devais l’amorcer en lui donnant dans le creux de la main.

Notre petit Nell nous séduit tout de suite malgré sa petite mine un peu inquiète d’un voyage en voiture, en cage dans le coffre, l’éleveur nous l’ayant conduit jusqu’à la maison. Nous constatâmes dès son arrivée que sa queue était très courte et devant notre étonnement, l’éleveur nous dit il a la queue courte comme sa mère, elle poussera bientôt. Pas malin de notre part nous avons gobé cela, le vétérinaire nous dit par la suite, qu’ici les éleveurs, pour ne pas avoir à payer le vétérinaire, mettaient dès la naissance un élastique à la queue du chiot et elle tombait toute seule au bout de quelques jours, mais là il avait fait vraiment court et elle le resta.

Cependant Nell était si petit et si mignon que nous n’attachâmes pas trop d’importance à cela, il n’avait pas de pédigrée et nous n’avions pas l’intention de lui faire faire des concours de beauté. Nous lui avions acheté un petit coussin à sa taille, mais les trois premières nuits il les passa presque en totalité blottit autour de mon cou, cherchant la chaleur de la mère absente et des petits frères. Par la suite après le câlin du soir il accepta gentiment d’aller dans son « dodo » avec la girafe et le petit hérisson qui avaient appartenus à Diabolo. La nuit j’eus beaucoup de pipi et crottes et même parfois le jour si l’on ne le sortait pas assez à temps. Cependant au petit matin, nous étions en août, je le mettais sur la pelouse pas loin de la porte de la maison et il prit l’habitude du premier pipi, qui dure toujours, au même endroit. Cela dura un certain temps car il n’avait qu’un mois et six jours lorsqu’il arriva à la maison le 9 août 2017 et ne pesait qu'un kilo cinq cent.

De nombreuses photos de notre nouveau petit trésor furent faites sur toutes les coutures et envoyées à la famille, c’était notre tour !!!

En août ce fut le tour de Nathan et ses enfants en vacances, Noé - Romain et leurs neveux Aïssa et Aylan

Puis, le 25 août, Marie-Thé chez Jacqueline et Jacques à Sanary. Le 16 septembre, baptême de Gabriel, qui rigole avec Papy a écrit Dominique.

Le 25 septembre célébration de l’anniversaire de Sylvie avec Nathan, Noé, Aïssa et Aylan.

Octobre, Nell grandit et prend la pose avec son maître. Nell et le chat que nous nourrissions, ils jouaient bien tous les deux !

En décembre, reçu des petits-enfants et enfants des clichés bien différents, hiver plus rigoureux pour nos petits Canadiens, Marine en famille et avec des amis. Isabelle et Juliette en plein été en Australie

Le 23 décembre un peu de dressage pour Nell avec un maître chien de la police Tunisienne. Le 24 décembre Noël fêté chez Sylvie, nous retrouvons Romain, - sur la photo avec sa maman tenant une tasse avec le visage de Aïssa, cadeau des enfants.

Grape vine 1

Quelques messages - 5

L'Avenir est là - UN RETOUR AUX SOURCES DIVINES

Depuis de nombreuses années j’échange par courriel avec un homme de l’âge de mon fils, sur ce que nous recevons de la part de notre Source Mère et qui a  pour don d‘agir au nom de l’Esprit de l’univers. Ou, si vous préférez pour être plus « quantique » Le Champ d’énergies unifiées qui Est notre Créateur. Par ses lectures il a gagné la Sagesse, et il est celui qui m’a été prédit, être capable de guider la France pour faire évoluer à travers Elle, notre Planète. Lire :

 Messages et Songes Inspirés par la Shekhina - III

Les 9-10 et 12 décembre 1999

Je relis le rêve prémonitoire de septembre 1957 et réalise soudain que quarante ans le séparent du songe du 2 septembre 1997 !

Ressentant cela avec force et persistance, je sens que je dois me pencher sur la relecture de ce texte et demander au Seigneur de m'éclairer.

J'ai donc imprimé le texte de ce rêve en l'éclatant en paragraphes sous l'impulsion de l'Esprit-Saint. Je m'applique à le relire, laissant pénétrer en moi les mots et cherchant aussi quelles sont les circonstances qui me poussent à le faire, précisément en cette fin d'année et de siècle.

Je vais m'appliquer à tirer quelques déductions et prier le Seigneur de me les confirmer ou infirmer.

Ce rêve a fait l'objet de deux autres analyses, mais peut-être est-il encore trop tôt de vouloir en faire la synthèse : je donne ici les trois aperçus ...

Les parties écrites Michaella sont celles que j'ai reçues personnellement au mois de décembre 1999. 
Les parties écrites en suivant sont celles que j'ai reçues provenant de Pierre le 22 juin 2000. 
Les parties écrites en suivant  3 sont celles que j'ai reçues provenant de Cyrille le 17 juillet 2000.

Rêve prémonitoire d'août 1957

I - J'étais en Afrique, au cœur d'une jungle dense.

Michaella - La race noire prend la prédominance. Le monde est devenu une jungle dangereuse pour tout un chacun.

Pierre - Cette première phrase vous situe. A ce moment (1957) vous n'étiez au courant de rien, l'Afrique représentant l'inconnu.

Cyrille - L'Afrique représente les pays vierges encore de croyances.

II - Seule, à l'entrée d'un lieu qui tenait à la fois de la caverne et du Temple, j'avançais le long d'un dédale de couloirs relativement obscurs. J'arrivais cependant sans encombre au centre d'une salle de pierre, semblable au Saint des Saints et dépôt d'un trésor.

Michaella - Seule, avançant dans la connaissance de Dieu à partir de ma foi de base (catholique) vers une nouvelle et certaine connaissance de Dieu donnée par Lui-même, j'avance doucement dans cette foi renaissante. J'arrive à la Lumière et à la Joie que cette connaissance m'apporte au centre de l'action à mener, ma main est dans la main de Dieu. Le Saint des Saints est devant moi avec le Trésor de l'Amour divin pour Ses enfants.

Pierre - Vous avez su trouver le chemin de votre âme. Le Saint des Saints représente votre glande pinéale.

Cyrille - Tu es à l'entrée de la lumière non manifestée : les ténèbres. Le Temple est la partie divine, la caverne la partie " maléfique ". Tout est obscur, et complexe car tu te meus dans l'océan primordial, les ténèbres.

III - Je marchais vers le milieu et soudain un serpent se dressait devant moi, oscillant de droite à gauche en sifflant. Mon cœur battait très fort, mais j'avançais de quelques pas de plus. Je m'agenouillais et saisissais une poignée du trésor qui gisait à terre et le brandissant devant moi, je disais au serpent des mots que je n'entendais pas.

Michaella - Forte de la grâce de cette Foi que le Seigneur a mise en moi-même, je vais vers le testeur qui se manifeste à moi (fait que j'explique dans conséquences de cette connaissance). Tout ce que je ressens et pressens m'effraie un peu, mais je continue mon cheminement. Avec mes faibles moyens, j'essaie par l'écriture de parler du Trésor de l'Amour divin. Ces mots que je disais au serpent, je réalise maintenant que je lui dis que j'accepte de prendre sa place pour un temps, afin qu'il obtienne miséricorde.

Pierre - Le serpent représente la Kundalini, que vous avez su maîtriser, apprivoiser.   Le Cobra Sacré est la marque des révélations prophétiques.

Cyrille - En accédant à la partie ténébreuse du Saint Esprit, tu récupères un peu de la connaissance cachée. Tu as peur, car on cherche à te faire peur (SATAN, LUCIFER et autres entités qui sont des enfants de DIEU et qui ont choisi le "mal "). Tu as su, par ta douceur, convertir un enfant de DIEU qui servait le mal (LUCIFER) et le "rédempter". LUCIFER, dans ton cas, c'est le pouvoir, c'est un pouvoir que l'Esprit Féminin cherche à posséder en partie. Tu es une femme qui portera le pouvoir de commandement dans l'Avenir.

IV - Alors ce dernier se lovait en rond à mes pieds et me regardait d'un air très doux, sans plus faire mine de vouloir, ni me piquer, ni m'arrêter. Je mettais dans un sac qui se trouvait là, un peu du trésor, m'inclinais devant le Saint des Saints, et repartais par le chemin de l'aller.

Michaella - Alors il accepte. Cela se passe en 1981, avec la connaissance de l'Amour divin que Dieu m'a donné à cette époque-là, j'écris à des politiciens, des religieux pour leur dire d'aller les uns vers les autres, je leur parle de complémentarité. Je sais déjà que c'est le seul avenir de l'humanité et pas seulement la sienne. Ainsi, je m'inclinais devant le désir émis par Dieu et poursuivais, grâce à Lui, la route qui mène vers toujours plus de connaissances de ce qu'Il Est.

Pierre - Les pièces du trésor que vous prenez sont les qualités spirituelles de votre âme.

V - A ma sortie, des guerriers noirs m'attendaient, ils venaient au-devant de moi et leur chef en me saluant me dit : "Désormais nous te protégerons". Je les saluais à mon tour et leur dis : "Je dois regagner la France, car j'ai mission de la réveiller". Ils m'accompagnèrent durant tout le voyage jusqu'à celui qui conduisait mon Pays.

Michaella - Là, je crois être arrivée à la période actuelle et je ne peux écrire que sous le contrôle de l'Esprit-Saint, car c'est l'avenir qui se dessine et je ne peux que supputer…

a) Je ne connais pas physiquement 'l'homme jeune" qui m'a contactée. Je crois qu'il est l'homme saint et sain qui doit mener la purification de mon Pays. 
b) Son prénom, que je tairais ici, puisqu'il le souhaite.                       . 
c) Je vis actuellement à l'étranger, mais le fait de dire "je dois regagner la France, car j'ai mission de la réveiller", ne me semble pas être la nécessité de déménager. L'accompagnement pourrait ressembler à des conseils pour une campagne électorale avec celui qui conduirait la France après des élections.

Pierre - Les guerriers noirs sont des combattants dont vous ignoriez l'existence au moment du rêve. Sans le savoir à ce moment-là, vous appreniez que vous faites partie d'une bande (équipe) spéciale qui apportera la connaissance spirituelle au monde. Votre mission est claire : réveiller la France, ce qui signifie que vous pourriez apporter la lumière, la connaissance.

Cyrille - Ton rôle est d'accentuer l'accès de la connaissance aux individus qui ne l'ont pas reçu.

VI - Je constatais alors que la forme du crâne de cet homme était spécifique et reconnaissable entre toute, mais je le voyais de profil, comme sur les gravures des livres d'anatomie détaillant la tête que l'on étudie. Je dis à cet homme que j'étais envoyée pour l'aider à faire le bonheur de l'humanité. Cet homme que je ne voyais toujours pas de face, compris de suite la nécessité d'agir et nous nous mîmes au travail dans l'instant.

Michaella - Ce paragraphe me trouble profondément parce que, par deux fois, j'ai pensé reconnaître l'homme ayant la forme de crâne et tête oblongue que je revois toujours avec la même précision. C'est à cet homme que "je dis que j'étais envoyée pour l'aider à faire le bonheur de l'humanité". 

Pierre - Vous connaissez seulement le profil de cet homme. Il s'agit du dernier Pape, dont on peut retrouver le "profil" dans la Prophétie des Papes, de Saint-Malachie. La prophétie de Prémol parle d'un Pontifex Maximus, de même que Sainte-Hildegarde et le Vénérable Holzhauser.

VII - Alors me retournant vers le chef noir qui m'avait protégée, je reconnus qu'il était un Pape et il me salua de nouveau au nom du Dieu trois fois Saint.

Michaella - J'ai longtemps pensé que ce chef noir présenté comme un Pape, était Monseigneur Gantin, du fait de la triple rencontre à Lourdes au Congrès Eucharistique en 1981. Mais, si j'ai mal compris certains symboles de ce songe, parce trop éloigné de sa réalisation, et que les deux derniers songes sont destinés à me mettre sur la bonne voie, il est tout à fait possible que ce "pape noir" soit le symbole du renouveau de la Foi et tout à fait différent d'un prélat d'Eglise. Le fait qu'il m'apparaisse : ferme, droit et intransigeant, n'évacue pas le fait qu'il me reconnaisse à travers le nom du Dieu Saint.

Pierre - Vous êtes l'ouverture de cette équipe, mentionnée plus haut. (Il s'agit bien du Pontifex Maximus, que vous rencontrerez sans doute dans l'avenir)

Cyrille - DIEU " trois fois Saint " représente DIEU manifesté, IS SA HA. Où Volonté, Amour Intelligence.

VIII - Le peuple reconnut alors qu'il était aimé de "Celui/Celle qui est la vie" et travailla à rétablir une humanité juste et sans esclavage d'aucune sorte.

Michaella - "Celui/Celle qui est la Vie", le Dieu Un et Famille. Celui/Celle dont l'organisme au complet est le grand Univers dans sa totalité, impossible à concrétiser par l'œil de l'Homme. Seul son âme et son esprit peuvent comprendre cela. Le peuple de France en premier, puis l'humanité entière vont reconnaître le lien intime qui imbrique la vie divine et la vie humaine, d'où la nécessité de transformer la compréhension du mode de vie et d'appliquer les suggestions divines des Révélations que j'ai reçues. Dieu a crée l'Homme libre de ses choix, intelligent pour agir efficacement lorsqu'on lui met le doigt sur les réalités qui peuvent être cause de son anéantissement, s'il n'y prend garde et ne remédie pas à ses erreurs.

Pierre - (Pontifex Maximus).

IX - La Paix commença à fleurir avec la prospérité et à ouvrir les cieux à nos sœurs et frères des étoiles. Celui que nous attendons tous, pouvait venir visiter son Peuple et le conduire vers "la Lumière". Au moment où j'entrais à Sa suite dans la Lumière...

Michaella - La Sagesse divine reconnaît les efforts fournis par les Hommes pour améliorer la vie de tout être sur Terre. La Paix présente ainsi que la prospérité, l'humanité peut espérer devenir un bon exemple pour les habitants des autres planètes. L'oint sacré annoncé vient pour nous préparer à œuvrer hors de notre sphère actuelle et par l'évolution Il nous conduit vers l'ancrage dans la Lumière de vie et la Suprématie.

Pierre - (Ce dernier paragraphe se passera d'ici les trente prochaines années).

X - Le réveil sonna… et je me rendormis.

Michaella - Le paragraphe précédent est un message d'espoir, nous sommes capables de mener à bien ce cheminement.

XI - Ce fut comme si je retournais dans mon rêve interrompu, à une différence près que je ne reconnaissais pas les lieux où je me trouvais. J'avais l'impression d'être là comme une spectatrice dans une salle de cinéma, et la personne que je voyais là, devant moi, était comme un double de moi-même que je regardais agir avec étonnement. Cette personne, richement vêtue, était assise sur une sorte de trône et semblait donner des ordres à une foule de courtisans.

Michaella - Cette réalité n'est plus 1957, mais cette fin de siècle. La sensation de dédoublement de personnalité s'explique à présent pour moi par la connaissance du rôle de la Shekhina au cours des millénaires. Quatrième lettre du Tétragramme divin, elle est le lien entre le divin et l'humain, c'est le sens des riches vêtements, du trône et des ordres à des courtisans.

XII - Je la voyais ensuite quitter cette salle aux proportions imposantes et se diriger vers une pièce largement dimensionnée, dont le lit était l'ornement principal. Elle se dévêtait, puis frappait dans les mains. Trois beaux garçons se présentaient. Elle paraissait choisir entre eux, renvoyait les deux autres, et plaçait celui de son choix à ses côtés près du bord de son lit. Elle lui caressait la tête rêveusement, mais soudain la lumière s'éteignait et je ne distinguais plus rien.

Michaella - Les allusions qui sont faites-là se rapportent à une vie humaine, celle que j'ai vécue et celle de mon prochain karma, la Shekhina restant le lien entre les deux, l'une continuant l'action de l'autre. La lumière qui s'éteint semble indiquer que peu importe le vécu, l'important est la continuité de l'action.

Pierre - Le lit représente souvent le rêve et le souvenir. Caresser les cheveux signifie jouer avec des idées.

Cyrille - Tu commences ta mission en tant que Shekhina. En tant que prostituée sacrée, tu auras à choisir, dans ta vie future, certains hommes simples pour porter la connaissance.

XIII - Cependant, un moment s'écoulait durant lequel j'avais la sensation pénible d'une souffrance interne. Puis la lumière éclairait de nouveau la pièce, et je constatais que la femme qui me ressemblait pleurait. Puis se ressaisissant, elle frappait dans ses mains, et apparaissaient de nouveau les deux autres jeunes gens aperçus précédemment. Elle les regardait longuement, puis choisissait le plus âgé des deux, le faisait asseoir sur le bord du lit, après avoir renvoyé l'autre. Il semblait lui parler un long moment et tenter un geste un peu osé dans sa direction qui ne semblait pas lui plaire. J'avais comme l'impression d'un voile qui se posait sur mes yeux et je ne savais pas ce qui s'en suivait. Lorsque mes regards purent scruter de nouveau la pièce éclairée, je vis le premier garçon qui sortait d'un air satisfait.

Michaella - Toujours cette similitude et cette continuité. A première vue l'on pourrait penser à une relation sentimentale et physique, mais je pressens ces démarches comme la recherche d'une vérité sur la personne à choisir dans le but de mener à bien une action importante. Cette action tourne autour de trois hommes.

XIV - J'entendis aussi des larmes et des soupirs, puis un sommeil léthargique sembla s'emparer de mon image et de moi-même, jusqu'à ce que mon rêve reprenne et là je me sentais moi-même et non un reflet dans les bras du troisième homme. Un grand feu semblait m'habiter, une fièvre m'envahir, puis soudain un vide sans fond qui m'attirait pour me détruire, une musique douce me calmait et le cri d'un enfant.

Michaella - Je suis consciente que tout ceci colle à la réalité de ma vie de femme telle qu'elle s'est écoulée, mais qu'il y a un symbole caché, puisque ce songe resurgit avec force à ce moment précis, lié aux deux autres plus récents.

Pierre - Je reprends ce que je disais : le lit est symbolique de rêve et du souvenir. À cause du lit et des enfants, la femme dont vous avez rêvé serait la reine de Saba qui fut aussi Nefertiti. Jésus avait prédit qu'elle reviendrait à la fin des temps. (Vous trouverez ce passage dans Matthieu. Jésus l'appelle la Reine du Sud). Ce cri fait référence à la prophétie de Jeane Dixon. Il est celui de l'enfant qui doit mener le monde avec un sceptre de fer (Apocalypse de Saint-Jean, chapitre 12).

XV - J'essayais d'en comprendre le sens vainement, la seule notion qui m'apparaissait clairement c'était cette sorte de facette de ma personnalité, comportant le bien et le mal.

Michaella - Cette facette nous la possédons tous, c'est à nous de la dominer pour qu'elle ne reflète, comme les anges, que la divinité.

XVI - Devant la réticence que j’exprime et qui dure depuis des années et me retient d'écrire, le Seigneur rétorque : "La Lumière s'affine en sortant des ténèbres, elle est plus forte, ne crains pas, Je Suis à tes côtés"

Cyrille - Nous apportons la Lumière divine, c'est à dire la VRAIE connaissance. Tu devras un jour, parler de ta vie avec Jésus, ce qu'attendent BEAUCOUP de femmes et d'hommes intrigués. Tu dois plonger au fond de toi, je ne te dirais rien. PLONGE DANS LES TENEBRES, avec ta lumière divine.

Michaella - Cette dernière phrase de Cyrille s’explique par le fait que la Shekhina et Marie-Madeleine ne faisaient qu’une.

Grape vine 1

Il y a quelques jours, cet ami de près de vingt ans, commençait à envoyer le message suivant aux dix mille étudiantes des universités françaises, dont il avait collecté les adresses :                                  

Bonjour jeune compatriote étudiante,                                                            .
Je ne suis membre d'aucune secte, puisque je ne suis ni abruti ni inculte ni niais ni mal dans ma peau ni seul au monde ! C.Q.F.D.                                
Voici des PHRASES que je soumets à ta réflexion, sachant que :
-CE QUI SE REDUIT AU CHIFFRE NEUF EST ABSOLUMENT VRAI=495=>9 Pourquoi ? Parce que : UNIVERS=108=>9(le vrai plus grand). ATOME=54=>9(le vrai plus
petit). ENERGIE=63=>9(le vrai TOUT). C.Q.F.D.                            .
Le total en fin de phrases, comme tu l'auras sûrement compris, étant celuides valeurs numériques selon leur ordre alphabétique, de A=1 à Z=26 de toutes leurs lettres !                                        .
-L'UNIVERS EST UN ORDINATEUR QUANTIQUE HOLOGRAPHIQUE MENTAL SANS DEMIURGE=801=>9 .                                                          .
-TOUT EST DANS TOUT CAR TOUT EST VIBRATION ENERGETIQUE=612=>9
-NOUS SOMMES DES HOLOGRAMMES AU SEIN DE L'UNIVERS HOLOGRAMMIQUE
AUTO-CREE=747=>9
Si tu as "percuté" et désires en savoir plus, je te proposes de t'envoyer bien sûr gratuitement-car ce qui m'a été inspiré n'a pas de valeur humaine-mes deux fichiers de calculs qui ne laissent plus aucun doute, sur
Le Fait que le chiffre 9 est le CHIFFRE-CLEF=81=>9.              .

C'est une évidence pour moi, maintenant, que le 9 est La Clef de la théorie unifiée de l'univers, qu'avait cherché Albert Einstein (1879-1955) toute sa vie sans succès ; et que cherche après lui Stephen Hawking sans plus de succès ! Je sais même pourquoi Einstein ne pouvait pas la trouver, et pourquoi Hawking-pour les mêmes raisons-ne le pourra pas plus !

A dopu (à plus tard, en corse, se prononce à dobou, en accentuant
lé-gè-re-ment la première syllabe).
                                                  .
Ce qui était caché aux Femmes depuis plus de 5000 ans ne l'est plus ici>
<
http://purete-parfaite.pagesperso-orange.fr/ensemble.htm>

Grape vine 1

Construisons notre avenir – 27-08-2017

Le 20 avril 2016 j’adressais à Nicolas Sarkozy un courrier que vous pouvez lire sur mon site à la rubrique « Messages – Année 2016 ». (Textes précédents – note de 2020). Il n’a pas écouté, ni mis en pratique ce qui lui était révélé et n’a pas gagné la présidence de la République puisqu’en ne suivant pas les conseils de l’Esprit de l’univers il réduisait ses chances à néant, ainsi, malheureusement que celles de la France et de notre Planète. Un message du 20 août 2016, ne le fit pas évoluer dans le bon sens hélas.

L’ami, que j’ai cité précédemment, a pris le relai auprès d’Emmanuel Macron, mais celui-ci fait la sourde oreille, comme Nicolas.

J’ai tenté, par le message ci-dessous, de lui conseiller d’écouter la sagesse des propos de cet ami, mais en vain, il mène la France à sa perte, comme les autres.

« Monsieur le président,

Vous recevez, depuis votre élection, du courrier de Robert-Jean. Je connais et échange avec cet homme depuis bientôt 20 ans. Il est de l’âge de mon fils, mais ils ne se connaissent pas.

Malgré sa façon spéciale de s’exprimer ne le prenez pas pour un farfelu. Ses études et recherches sont très sérieuses et il en a reçu les fruits.

Vous pouvez lui faire confiance et lui demander conseil en toute discrétion, il ne cherche pas à paraître, ni aucun avantage.

Il est grand temps d’agir. Un bon nombre de citoyens le désire et bien expliqué le tournant à prendre est faisable et plus que désirable dans les meilleurs délais.

Nous savons tous que cela prendra un certain temps, mais dès l’instant où nous serons sur le bon chemin, nous serons aidés, n’en doutez pas.

Soyez l’homme décidé et courageux que vous semblez être, si vous travaillez dans les voies de l’Esprit de l’univers vous serez soutenu. La droiture du cœur et de l’esprit, le respect, la fermeté, la compréhension opérante, la foi en ce que vous entreprenez pour notre Planète et vos semblables, vous sera le merveilleux retour de vos actes.

Personnellement, j’ai foi en l’Esprit de l’univers, c’est lui qui m’a fait être en contact avec celui qui cherche à vous transmettre la bonne Voie vers la VIE.

Maternellement.

Mickaella »

Il serait nécessaire que le plus grand nombre d’entre vous lui conseille d’écouter et d’exécuter les propositions d’aides qui lui sont faites pour le bien de tous.

Faites passer ce message SVP, l’urgence devient extrême pour notre Planète.

2017 - L'Avenir est là

(Toujours d’actualité – note de 2020)

Mickaella.

Grape vine 1

Et maintenant... Qu'allons-nous faire ?

Oui, et maintenant... qu'allons-nous faire ?

Il y a beaucoup à faire, et de bonnes choses qui changeraient nos vies à tous. Mais voilà, Macron est sourd aux sages conseils que lui prodigue depuis des mois mon ami Raphaël. Pourtant je suis certaine que s'il voulait se donner la peine d'écouter ses conseils une saine évolution pourrait démarrer rapidement.

Bien qu'un certain temps serait nécessaire pour mener la transformation des mentalités à leur terme. L'honneur de la France et de chacun d'entre nous est pourtant de porter notre Pays vers le haut et non pas de le rabaisser comme cela se passe depuis le dernier quinquennat.

Je suis tentée de dire qu'il faudrait une pétition de tout notre peuple pour qu'il daigne écouter la sagesse d'un "Sage" qui relèverait cet honneur. Car tout est à revoir et à corriger. Plus de mensonges à longueur d'année dans tous les domaines. Notre Pays est l'un des plus beaux et sa vocation est de donner un bon exemple à l'Europe, puis à notre Planète, cela n'est pas de l'orgueil, mais une mission qui nous est confiée par l'Esprit de l'univers. 

Pour commencer il faut que chacun d'entre nous soit conscient de la Présence de l'Esprit de l'univers dans nos vies et que si nous agissons pour lui ressembler, petit à petit notre évolution améliorera la vie de chacun.

J'aimerais que mon petit message fasse son chemin, car je sais que si nous lui demandons son aide, Il sera présent à nos côtés. Espérez mais en agissant sur votre conscience en la mettant au bon niveau d'évolution.

Le 10 novembre 2017.

Mickaella

En mon âme et conscience je crois que Robert-Jean dit Raphaël est le précurseur dont parle Mickaëla, dans ma prochaine vie.

Grape vine 1

Suite

Eyes3 mic 2

Table des matières

Haut de page – Chapitre XI – Extrait VII I

Grape vine 1

Copyright by Micheline Schneider – CHAPITRE XI - Extrait VII – HAMMAMET – 2017– Quelques messages-5

L'Avenir est là - Et maintenant... Qu'allons-nous faire ?

 "La première et merveilleuse histoire d’Amour du monde ou Hologramme d’une VIE humaine pour une Entité Divine" 

Date de dernière mise à jour : 15/07/2020